Albert Londres doit disparaître

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

 

Le secret de son dernier reportage.

Quand, en décembre 1931, Albert Londres embarque pour la Chine, nul ne sait vraiment ce qu’il part y faire. Aucun journal ne l’y a envoyé et ses concurrents se demandent ce qu’il va bien pouvoir rapporter comme scoop alors que Shanghai est au cœur du conflit sino-japonais. Après ses reportages qui ont fait grand bruit sur le bagne de Cayenne, sur la traite des Blanches en Argentine ou sur le traitement indigne des internés en hôpitaux psychiatriques, c’est un trafic d’armes et d’opium qu’Albert Londres va mettre au jour en Asie. Mais les révélations que s’apprête à faire le journaliste, « de la dynamite » de son propre aveu, dérangent en plus haut lieu, à commencer par l’amirauté de la Marine française, qui est impliquée dans ce trafic (qui sera connu plus tard sous le nom de French Connection !). Aussi, sa disparition dans le naufrage du Georges Philippar à son retour de Chine en mai 1932 laisse planer le doute sur le caractère accidentel de sa mort. Surtout quand on sait que ses amis, les époux Lang-Willar à qui il s’était confié sur le contenu de son reportage, vont périr accidentellement avant de pouvoir faire éclater au grand jour ce scandale d’État.

Entre biopic et fiction, Albert Londres doit disparaître est une proposition possible de Frédéric Kinder et Borris sur la fin tragique de celui qui, aujourd’hui encore, est considéré comme le premier grand reporter de l’Histoire.

Scénariste : Frédéric Kinder

Frédéric Kinder est directeur artistique et illustrateur dans l’édition et la publicité. Il signe avec Albert Londres doit disparaître, son second album de bande dessinée sur la destinée du plus grand des reporters français. Tour de force (Editions Treize étrange) son premier album réédité, retrace les pérégrinations des forçats de la route, ces cyclistes d’avant-guerre dont Albert Londres avait été le premier à retranscrire les histoires de ces galériens du vélo. Amateur de cyclisme lui aussi, Frédéric Kinder réside à Grenoble et passe son temps entre les routes et les sentiers d’altitude pour « sourcer” l’inspiration d’un nouveau scénario montagnard !

Dessinateur : Borris

Borris

Borris, diplômé d’une maîtrise d’Arts plastiques, commence en publiant des bandes dessinées animalières dans le fanzine PLG, puis dans des ouvrages collectifs aux Editions Petit à Petit. Il sort en 2010 « Lutte Majeure » (Casterman) sur un scénario de Céka (Prix Bulles Zik, meilleur album au festival de Moulins et sélection Angoulême 2011). Il s’essaie pour la première fois au scénario pour Charogne en collaboration avec Benoit Vidal, album qu’il dessine pour les éditions Glénat (Prix “Polar” meilleur one-shot BD au festival de Cognac en 2018, Prix Quais du Polar à Lyon en 2019). Pour le reste, il enseigne le dessin et réalise des illustrations pour l’édition et la presse.

Editions Glénat

Format : 218 x 295 mm

Pages : 104

EAN : 9782749309323

EAN numérique: 9782331054730

Prix : 17,50 €