Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

La directive européenne 2008/50/CE définit 2 seuils à partir desquels la population doit être informée :

  1. Le seuil d’information : un niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine des groupes particulièrement sensibles de la population et pour lequel des informations immédiates et adéquates sont nécessaires.
  2. Le seuil d’alerte : un niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine de l’ensemble de la population et à partir duquel des mesures doivent être immédiatement prises.

Quelles sont les mesures d’application ?

Lors de cette phase d’alerte, les médias vous rappellent les bons gestes pour limiter les risques. Les institutions qui accueillent des populations plus fragiles, comme les enfants en bas âge ou les personnes âgées, sont appelées à être encore plus vigilantes. Les personnes particulièrement sensibles à la pollution atmosphérique (enfants, personnes âgées, personnes souffrant de problèmes respiratoires…) doivent éviter les efforts physiques inhabituels et tout exercice en plein air entre 12h et 22h. la population est encouragée à rester à l’intérieur où les concentrations d’ozone sont généralement inférieures de 50% (valeur moyenne dépendant de l’aération et de la ventilation).

Que faire concrètement ?

Lorsque le seuil d’information est atteint, si vous êtes une personne âgée ou un jeune enfant, que vous êtes asthmatique ou souffrez de problèmes respiratoires et cardiaques, il est particulièrement conseillé d’éviter tout exercice physique intense et/ou prolongé (comme le jogging par exemple).

En fonction de la concentration de polluants dans l’air ambiant, de la durée de l’exposition, de votre sensibilité et de vos activités, les symptômes suivants peuvent être observés :

  • Une diminution des fonctions respiratoires et des problèmes cardio-vasculaires
  • Une augmentation des maladies respiratoires (bronchites, etc.)
  • Une augmentation de la fréquence et de la gravité des symptômes pour les personnes asthmatiques ou souffrant de problèmes respiratoires chroniques.

Lorsque le seuil d’alerte est atteint, ces recommandations s’appliquent à l’ensemble de la population.

S’informer et se préparer

Téléchargez l’application « Brussels Air » afin de rester informé en permanence de l’évolution de la qualité de l’air à Bruxelles. L’application vous enverra également une notification en cas de pic de pollution. En cas de question, ne manquez pas également consulter notre section FAQ.

Source:qualitedelair.brussels