#Alimentation : Le #burger parfait, c’est aussi de l’art !

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Alimentation : Le #burger parfait, c’est aussi de l’art !

Ce sont souvent les plats les plus simples qui sont les plus faciles à rater… Si le burger peut sembler simple à préparer, il y a quand même quelques règles pour le réussir et éviter ainsi une viande sèche, un pain trop mou ou un déséquilibre général. Be Burger, enseigne de burgers bien connue en Belgique, livre ses cinq règles ultimes pour ne plus jamais rater un hamburger maison. Des principes à adopter dès maintenant, pour un repas de pro on ne peut plus réconfortant.

  1. Un nuage de mie

Le pain dans un burger est plus que primordial. C’est lui qui va maintenir la garniture et permettre d’être goulûment dégusté, sans en mettre partout. Pour un burger réussi, les équipes de Be Burger préconisent un bun brioché, très légèrement sucré. Bien doré, avec des bords croustillants et une mie légère, le bun doit être souple et rebondi. Pour la touche en plus, Be Burger dépose quelques pétales de maïs sur ses buns, pour ajouter un peu de croustillant. Il est aussi possible de le toaster. Le bun doit être suffisamment haut, pour garantir un ratio pain/viande/garniture équilibré.

  1. Qualité plutôt que quantité

Que ce soit pour un bon steak de bœuf, un filet de poisson ou une alternative végétale, la « viande », ou « patty », doit être d’une qualité irréprochable. Avec le pain, cette viande est la seconde part intégrante qui constitue le burger. On choisit donc une bonne viande, de préférence assez grasse pour que le steak reste moelleux, que l’on agrémente de quelques épices avant de former les steaks. De quoi équilibrer les saveurs directement, plutôt que d’en rajouter par-dessus. La cuisson est bien évidemment elle aussi importante. Dans une poêle chaude, sans trop de matière grasse, on vient saisir la viande. On préfèrera un peu sous-cuire la viande et la laisser reposer quelques minutes hors du feu, plutôt que de la laisser trop longtemps en cuisson, pour une sensation plus agréable en bouche.

  1. S’en payer une bonne tranche

Pas de bon burger sans fromage. Une simple tranche peut changer toute la dynamique du burger, qui en devient d’autant plus gourmand et addictif. En plus d’être fondant, il crée la symbiose entre la viande et les condiments. Pour en profiter comme il faut, on opte pour un fromage de caractère à pâte dure type cheddar, et on le laisse fondre à même la viande en fin de sa cuisson. De cette manière, il est servi chaud et bien fondu, pour un maximum de plaisir en bouche.

  1. Less is more

Simple et efficace, c’est le mot d’ordre pour un burger. Bien évidemment, en fonction des recettes, les ingrédients classiques peuvent être remplacés par d’autres plus inhabituels. L’un des chefs de Be Burger dit d’ailleurs : « mieux vaut miser sur quelques bonnes garnitures, plutôt qu’une montagne de préparations superflues. Une feuille de salade croquante, des oignons caramélisés et du bacon croustillant est suffisant pour se faire plaisir ! ». Pareil pour le burger au saumon par exemple, qui reste cohérent en termes de garnitures avec quelques crudités et une sauce acidulée.

  1. Un travail d’équilibriste

Une fois tous les éléments réunis, il serait dommage de ne pas les assembler de la bonne manière. Pour un burger réussi, le montage est presqu’aussi important que les ingrédients. Ainsi, on commence par le pain (toasté), généreusement garni de sauce. On dépose ensuite la tranche de tomate sur la feuille de salade, pour éviter de détremper le pain. Par-dessus vient la viande et son fromage fondu, avant d’y ajouter les oignons, cornichons ou autres garnitures. Une autre cuillère de sauce sur l’autre morceau de pain, et le tour est joué !

Quelques règles accessibles pour réaliser le burger parfait, équilibré, savoureux et décadent ! Pour ne pas se casser la tête au niveau des produits, on peut aussi décider d’opter pour la Box Be Made At Home de Be Burger, qui réunit tous les ingrédients nécessaires à la réalisation du burger emblématique de l’enseigne, le Brussels.

Pour les soirs de flemme, il reste bien sûr possible de se rendre dans l’un des sept restaurants Be Burger pour se faire servir comme un roi et aussi profiter des différents accompagnements qui font d’ailleurs la renommée des restaurants, comme les cheesy fries ou encore le mayonnaise à la truffe.

« Be Burger », 7 adresses en Belgique et à Lille, du lundi au dimanche de 11h30 à 22h45.

Renseignements : www.beburger.be

  • boire&manger,