Ateliers artisanaux bruxellois

Qui n’a jamais rêvé de s’inviter dans  les coulisses de ses magasins préférés, d’observer à la loupe les secrets de fabrication, et pourquoi pas de s’y essayer? 

En novembre, la 1ère édition des Brussels Artisanal Workshops (BAW) vous emmène dans les arrière-boutiques du cœur de Bruxelles, à la rencontre de ses commerçants. 

Pour découvrir, comprendre et éprouver l’artisanat bruxellois autrement, à travers 14 boutiques participantes. 

C’est l’occasion pour les curieuses et curieux de découvrir les ateliers des créateurs et d’accéder à des lieux qui d’ordinaire échappent à leur regard. Dès l’entame du mois de novembre et trois semaines durant, les boutiques de la Capitale accueilleront le public pour des ateliers participatifs lors des premiers Brussels Artisanal Workshops, pour partager leur passion sous un regard nouveau, inédit et ludique.

Conférence de presse de Brussels Artisanal Workshops en présence de Fabian Maingain, Échevin des Affaires économiques et de l’Emploi et quelques artisans participants au projet.

Vous aurez l’occasion d’assister à la simulation de trois ateliers différents:

  • Natacha Cadonici – customisation de vêtement
  • Herboristerie Moderne  atelier huiles essentielles, tisanes…
  • Papabubble – atelier de cuisine “confiserie”

Des ateliers pour éveiller tous vos sens

Les workshops ont été sélectionnés avec soin et seront déclinés autour des cinq sens, pour une expérience totale. Les yeux et les oreilles feront évidemment le plein d’images et de bons conseils, mais ce n’est pas tout. Côté goût, le restaurant Horiainvite les gourmands à la découverte des épices orientales et du voyage qu’elles parcourent depuis les 4 coins de la planète jusqu’aux papilles des gastronomes, l’Herboristerie Moderne initiera les amateurs et curieux à la préparation de tisanes et Papabubble ravira les becs sucrés en les invitant à s’essayer à la fabrication de friandises. Les senteurs seront à la fête chez Smell Stories, où les participants pourront créer leur propre fragance.  Enfin, les plus curieux pourront s’essayer à la sérigraphie en compagnie de l’équipe de Moirés, ou sublimer leurs vêtements en quête d’une deuxième vie avec la précieuse aide de Natacha Cadonici, responsable de la boutique éponyme et instigatrice du projet “Brussels Artisanal Workshops”.

« Enfin on sort du virtuel, de l’industriel, pour replonger vers la réalité. On crée ensemble, on donne du sens et on transmet de la valeur à un produit qui n’est plus simplement consommé. C’est une démarche active qui transforme le spectateur en acteur et permet de célébrer les produits que l’on aime… Et, qui sait, peut-être que cela éveillera de futures vocations. » explique Natacha Cadocini.

Via le site web de BAW, les clients curieux pourront découvrir la liste des créateurs participants, des nombreux ateliers proposés et s’inscrire le cas échéant pour y participer (du jeudi au dimanche). Une initiative dont se réjouit Fabian Maingain, Échevin bruxellois des Affaires économiques et de l’Emploi : « L’éco-responsabilité, la valorisation du local et de l’artisanat sont des valeurs de longue date à Bruxelles, des termes que l’on entend tant et plus au détour de notre capitale et des projets qui aujourd’hui requièrent toute notre attention et notre énergie. Brussels Artisanal Workshops, initiative soutenue via l’appel à projets initié en début d’année pour la relance économique, est l’occasion idéale pour la Ville de concrétiser son soutien apporté aux commerçants bruxellois depuis la réouverture des enseignes. »

Igor Pliner

VOS COMMENTAIRES