Au jardin ou en vadrouille, élargissez votre bulle … littéraire

On a donc proclamé la réouverture des frontières européennes. Ne sautez pas de joie, il ne s’agit pas d’ouvrir nos portes à toutes celles et ceux qui ont besoin de protection, d’un espace propice à la survie ou de perspectives d’avenir. Les frontières demeurent des filtres à sens unique. L’économie du tourisme, au bord de la faillite comme les autres, nécessite, apparemment plus que d’autres, que des vacanciers arrivent en nos contrées et que celles et ceux d’entre nous qui en ont les moyens et les papiers aillent repeupler les plages méditerranéennes ou visiter les joyaux de l’histoire européenne.

Cette semaine, nous vous suggérons des voyages qui ne nécessitent pas d’aller loin et des visites qui ne requièrent point de droit préalable. Ces excursions cependant ouvrent bien d’autres frontières, provoquent bien des rencontres inattendues et accueillent qui le souhaite et désire partager son histoire.

Pow wow littéraire

Un coup de coeur à partager ? Une lecture marquante, un récit troublant, une poésie ou encore une pépite littéraire découverte durant cette période de confinement ? Nous vous ouvrons les portes de notre jardin cet été pour venir en parler en toute convivialité !

À l’image de ce qui a circulé sur les réseaux sociaux, mais adapté à notre sauce, notre pow wow littéraire sera l’occasion de partager ce que vous auriez lu durant cette période particulière, ou avant. Venez partager l’extrait d’un livre et nous raconter en quoi il vous a marqué, ouvert une porte ou encore mis des mots sur vos ressentis. Quelle que soit la raison de votre choix, venez nous en faire profiter dans la “vraie vie” autour d’un verre et pas par écran interposé !

Tous les jeudis de juillet de 18h00 à 20h00 à La Maison du Livre, entrée par le n° 24, dans le jardin si la météo le permet

Prix : Gratuit – apéro offert

Info et réservation indispensable : info@lamaisondulivre.be – 02/543 12 20

Nombre maximum de participants : 10


Previous post Des millions de Belges pratiquent plus de vélo depuis de début du confinement
Next post De vendredi à dimanche, Pure fête la musique et les artistes belges