AVEC DES PHOTOS DE PIERRE DECOEUR, « LES MÉDIÉVALES DE LA CITADELLE », À NAMUR LES 2 ET 3 AOÛT

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Dans le cadre eceptionnel de la Citadelle de Namur, ces samedi 02 et dimanche 03 août, de 11h à 20h, quelques  500 artistes et reconstituteurs nous offriront, sur un vaste espace de 7 hal’un des plus importants Festivals médiévaux en Europe, fort de ses campementsconteurscombats de cape et d’épéetournois équestres, jonglerie de feu et autres …

© Pierre DecoeurA souligner que cet article est exclusivement illustré des photos d’éditions antérieuresprises par Pierre Decoeur. Pour les photos des artistes et compagnies programmé.e.s en 2022, consultez le lien :  https://citadelle.namur.be/sites/default/files/uploads/Medievales%202022%20(3)_0.pdf

Habituellement organisé, depuis 2011, tous les deux ans, par le « CAC » (« Comité Animation Citadelle »), cet  événement avait dû être annulé en 2020, alors que cette annéeplus de 10.000 personnes sont attendues, des  créations originales et des animations didactiques étant programmées pour les jeunes, de même que des grimages pour les plus petits.

© Pierre DecoeurToute la journée, tant le samedi que le dimanchela vie d’un campement du Moyen-Âge nous est restituée par les  membres de la « Compagnie de la Licorne », de la « Compagnie Rougemont », de « Ludotium – Fous des Rails » et de « Mesnie du Marais – Compagnie Franche ».

Ainsi, entre deux spectacles (tous étant inclus dans le prix d’entrée), nous pourrons apercevoir un chevalier dans sa tente, aussi bien que de gentes dames affairées au sein de leur espace cuisine, ou que des artisans confectionnant des cottes de mailles, alors qu’il sera possible de nous intéresser au brassage de la bièreaux marionnettesà la frappe de monnaie, à l’art du cuir, de l’émaillerie, de l’étain ou du vitrail, voire de nous intitier à l’enluminure.

© Pierre DecoeurLoin des bruits de combats, nous pourrons écouter « Bavar », un passeur d’histoires drôlesromantiques ou tristes, qu’il nous convient de choisir, en prélevant une cuillère de son fameux arbre à cuillères, ses contes étant recommandés à partir de 6 ans.

Trois bouffons, réunis sous le nom de « Triboulet », nous proposeront une caricature de l’amourdans sa tragédie,  mais aussi dans sa poésie, se servant des grands auteurs de chansons grivoises, évoquant l’esprit chevaleresque et donnant un point de vue historique, sans concessionsur le sujet (les deux jours, à 14h30, 16h30 & 19h, durant 30′).

© Pierre DecoeurDe son côté, Marina Lysune talentueuse artiste française, revisite des musiques et chants médiévaux, ainsi que des  compositions inspirées des Vikings, le tout au son de divers instruments tels que nyckelharpalutharebouzouki irlandais, …

Composée de 4 musiciens, la compagnie belge« Maisnie Hellequin » – du nom donné, au XIIIè siècle, à une bande de mauvais génies – a dépoussièré des musiques médiévales, les ayant remises au goût du jour, les interprétant armés d’instruments traditionnels médiévaux.

Toujours sur le plan musical, « Aouta », nous venant de France, entamme son spectacle rituel charivaresque par des sons envoûtants, nous emmenant vers une danse aux allures festives, où la cadence macabre enivre et s’enivre, à l’image des fêtes séculaires ancestrales, tous les êtres étant réunis, à travers une farandole des plus singulières.

De la danse macabre, où les squelettes donnent le ton, passons à une comédie médiévale mêlant amour, aventurehumour et suspense, mais aussi cascades et effets (très) spéciaux, avec  « Scarashow », un spectacle de cape et d’épée (les deux jours, à 15h, durant 45′ ; à 13h55 & 17h30, pendant 20′).

© Pierre DecoeurToujours dans le maniement des armes, mais cette fois avec une armure, des compagnies belges de reconstitutions  (« Compagnie de la Licorne »en collaboration avec« Rougemont », « Fer de Lance »« Franche »« Maisnie du Marais ») nous présenteront leur « Pas d’armes », une forme de tournoi où s’affrontent, avec bravure et courage des chevaliers. Un spectacle (les deux jours, à 14h, durant 30′) où données historiques et véritables combats en armures se côtoieront pour notre plus grand plaisir et celui de nos enfants.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pierre_1_tournoi_a_cheval.jpg© Pierre Decoeur/2018Quant aux spectaculaires tournois équestres, ils nous seront proposés par deux troupes françaises, « Unicorn Legends » et les « Centaures du Temps », la première citée nous proposant un authentique tournoi de chevaliers, (les deux jours, à 12h30 et 16h30, durant 45′), ces chevaliers, dans un spectacle de dressage, nous montrant tous leurs talents au travers de jongleriesvoltiges et autres fantaisies équestres.

Quant à la seconde compagnie citée, elle nous proposera ses dressagesses joutes courtoises et son maniement des armes (un spectcale de 75′, présenté, les deux jours, à 18h).

Si ces combats sont à découvrir en famille, notons que le « CAC » n’a pas oublié nos enfants de 6 à 12 ans, avec, nous venant de France, la « Compagnie du Paladin », qui leur proposera six épreuves (adresse, équilibreforcemaniement de l’épéeprécision vaillance), qui, une fois réussies, leur permettront d’obtenir leur diplôme de preux chevalier.ière.

© Pierre DecoeurPlus calmemant, chaque enfant pourra devenir un.e Prince.sseun.e tigre.sse, …, grâce à un grimage (3€) ou encore,  pour les tout petitsse promener à dos d’âneune balade au rythme des sabots, proposée par un guide-natureFrançois Dujardin (les deux jours, de 11h à 20h).

© Pierre DecoeurAu sein du marché des artisansadossé à l’ancienne caserne « Terra Nova », ils pourront, aussi, déguster des  crêpes, des friandises ou une bonne crême glacée, alors que nous pourrons, avec modération, déguster l’un ou l’autre excellents breuvages (bièreshydromel, hypocrasvins), des eaux et limonades étant, aussi, disponibles, de même, pour nous restaurer, que du jambon à la broche ou des propositions pour végétariens.

En ce lieu, à l’intérieur du « Centre du Visiteur », la « Loterie Nationale » nous présentera « Les Origines des Loteries modernes », un court-métrage, de 7’20 », recréant le premier tirage médiéval d’une loterieà Bruges, en 1441.

© Pierre DecoeurMais revenons à 2022, pour terminer en beauté notre journée aux « Médiévales de la Citadelle », avec la troupe française « Les Bateleurs de Sire Jean et Rhésus positif »,qui, aux sons des chalumeauxdes cornemuses et des tambours, nous présentera (les deux jours, de 19h40 à 20h) un show lumineux, agrémenté de cracheurs de feu et de lancers de torches enflammées (également programmé, en différents lieux, les deux jours, à 12h40, 14h40, 16h & 17h40).

Un autre spectacle de feu nous est proposé par la « Confrérie des Flammes », un duo belge qui fera voltiger des  bâtons de feujonglant avec une bonne dose d’humour (les deux jours, à 14h25, 17h40 & 19h, durant 30′).

Souligons que cette sélection d’activités est subjective, bien d’autres spectacles étant à voir tout au long des deux jourstout voir en un jour étant absolument impossible, tant ce programme médiéval est copieux.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pierre_5_feu.jpg© Pierre DecoeurOuverture : les samedi 02 et dimanche 03 juillet, de 11h à 20h. Prix d’entrée (incluant un plan du site et le programme des deux jours) : 15€ (8€, de 6 à 14 ans / 1€25, pour les « Art. 27 » / 0€, pour les moins de 6 ans / 40€, pour un pass famille {2 adultes & 2 enfants}). Pour les Personnes à Mobilité Réduite : joëlettes disponibles (réservations : 081/24.73.70). noter : les poussettes ne sont pas autorisées dans les gradins, de même que les chiens, qui, par contre, pourront se promener sur le site, mais obligatoirement tenus en laisse. Interdiction : aucun visiteur ne peut se présenter avec une épée, une hâche ou toute autre arme, pour une simple raison de sécurité.

Contacts : info@Citadelle.namur.be & 081/24.73.70. Site web : http://www.citadelle.namur.bePlan du site et programme : https://citadelle.namur.be/sites/default/files/uploads/programme.pdf.

© « CAC »/Ville de Namur

Signalons que si un parking gratuit est disponible sur l’esplanade, l’accès à cette dernière et à l’entrée des  « Médiévales de la Citadelle » est possible grâce au téléférique (10h à 18h45), qui, au départ de la Place Maurice Servais, vient de bénéficier de nouvelles cabines, permettant une meilleure fluidité des utilisateurs, le parking payant de « La Confluence » étant situé à 400 m de là.

Soulignons qu’au départ de l’arrêt de bus de « La Confluence », des navettes « TEC » (qui désservent aussi les  parkings P+R « St.-Nicolas » et « Namur Expo »), ainsi que le petit-train de la Citadelle et le véhicule « Citad’In », nous emmèneront, gratuitement, à l’esplanade de la Citadelle, entre 10h30 et 19h30, le retour vers « La Confluence »au départ de l’esplanade, étant assuré de 11h à 20h. Un dernier retour de l’esplanade est prévu par une navette « TEC », à 20h30, vers « La Confluence« , ainsi que les deux parkings P+R.

Jeu-concours aux multiple senteurs, à la « Parfumerie Delforge » :

Les deux jours, toutes les heures de 12h à 18h, durant 45′, une visite guidée gratuite des souterrainsoù sont conçus les « Parfums Delforge », nous sera proposée. Tout en découvrant les secrets de fabrication de ces agréables senteurs, nous pourrons participer à un jeu-concours, un parfumau choixétant à gagnertant le samedi que le dimanche.

Exposition « Diableries » © « TreM.a »/Province de NamurDans le Centre-Ville, en rapport avec le Moyen-Âge (entrée gratuite, ce dimanche 03 juillet) :

Organisée dans le cadre de l’événement namurois « The Circus we are », le « Musée provincial des Arts anciens » (« TreM.a ») nous présente son exposition temporaire « Diableries », authentique immersion dans l’univers captivant du diablefigure emblématique de notre imaginaire collectifcette exposition interrogeant l’Homme  sur ses rapports au Malin, au Moyen- Âge, au travers de thématiques variées, du théâtre à la musique, en passant par le jeu et la danse, autant d’activités et de pratiques au parfum diabolique parfois insoupçonné.

Yves Calbert.