Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Avec Europalia, retour au train !



Pandémie oblige, les organisateurs de l’évènement culturel biannuel Europalia, ne nous ferons pas découvrir les attraits de certains pays mais ceux du train qui sera remis au goût du jour.

Après des décennies de dévalorisation avec son lot de fermetures de gares et de guichets, de diminution du personnel et du développement des lignes internationales à grande vitesse, voici que l’on se penche sur le train, cet outil indispensable et aux vertus diverses si on le compare à l’avion dont le développement a contribué à rendre les trains obsolètes. Et pourtant, cet outil de l’ère industrielle a été mis en service pour la première fois le 5 mai 1835 entre Bruxelles Allée verte et Malines.

Grâce à Europalia, ce retour aux sources nous permettra de (re)découvrir les charmes te les atouts de ce service public tant décrié et tant détruit par les tenants de la rentabilité forcenés.

Europalia aborde le train d’un point de vue contemporain, artistique et sociétal. Le Covid est évidemment dans toutes les têtes mais l’objectif des organisateurs est bien que cette manifestation se déroule dans les meilleures conditions.

D’ores et déjà, deux grandes expositions ouvriront cet évènement. Le musée des Beaux-Arts évoquera ce moyen de transport, des impressionnistes aux futuristes, à l’aide des œuvres de Spilliaert, Monet, Caillebotte, Boccioni mais aussi d’artistes contemporains.

Le Palais des Beaux-Arts quant à lui accueillera des œuvres de Rinus Van de Velde. Le Musée du Train de la gare de Schaerbeek mettra en valeur le mythique Orient Express, tandis que le Centre de la Gravure à la Louvière offrira aux visiteurs ses affiches ferroviaires.

D’autres manifestations sont prévues et seront connues ou confirmées dans le courant du mois de juin. (Photos : ©Train World)

« Trains and Tracks », du 14 octobre 2021 au 15 mai 2022. Renseignements ; www.europalia.eu

Bernard Rosenbaum