BALAYEZ VERS LA DROITE ! Données, Rencontres, Désir

Qu’est-ce que l’amour à l’ère numérique ? Présentée à iMAL, l’exposition SWIPE RIGHT! Data, Dating, Desire explore la façon dont les interfaces numériques refaçonnent nos relations affectives. Du 22 octobre 2021 au 9 janvier 2022, découvrez l’impact des écrans sur notre intimité sexuelle et notre désir de connexion.

Ces dernières années, notre société a vu croître le nombre d’applications et de sites de dating. L’auto-isolement forcé et l’absence de contacts physiques pendant la crise sanitaire ont poussé d’autant plus de personnes à déplacer leur vie sentimentale vers le numérique, conduisant à de nouvelles façons de séduire, chercher des partenaires ou créer du lien, tant pour les utilisateurs confirmés que les novices.

À travers le travail d’artistes belges et internationaux, l’exposition SWIPE RIGHT ! Data, Dating, Desire invite à explorer les nouvelles directions du romantisme contemporain : mutations dans la communication amoureuse, marchandisation de l’amour et du désir grâce aux sites et applications de rencontre, renégociations d’identités sexuelles, changements de mœurs et de tabous érotiques, et manières totalement nouvelles de flirter et se rencontrer qui ont émergé pendant la pandémie de Covid-19.

Selon une récente étude, un couple sur cinq s’est formé par le biais d’un site de rencontre : l’ampleur du phénomène démontre son potentiel énorme en termes de profits et de collecte de données personnelles. Déjà classés au troisième rang des sites payants, surpassant même la pornographie, les sites de rencontres et les applications de « hookup » représenteront bientôt le secteur le plus rentable d’Internet.

Cet aspect soulève des questions sur l’obsolescence planifiée qu’on a supposée inhérente à ce modèle de business : l’idée que les sites de rencontres en ligne considèrent la recherche de partenaires comme une activité récréative et un produit de l’économie libidinale à consommer sans fin.

SWIPE RIGHT ! vise à susciter un débat sur la manière dont la société répond à l’un des plus grands défis de notre temps : comprendre les liens qui se tissent entre désir, émotion, technologie et économie dans le monde de l’après-pandémie.

Les deux jours de vernissage, les 22 et 23 octobre, seront consacrés à une série de présentations d’artistes et de performances. Ils marqueront également la sortie de la publication Data Dating de la commissaire Valentina Peri, en collaboration avec Ania Malinowska. Data Dating est un recueil de dix essais académiques accompagnés d’œuvres media art, qui offrent un éclairage approfondi sur la construction de l’amour et ses pratiques à l’heure des relations médiées par le numérique.

 

Commissariat : Valentina Peri 

Artistes: !Mediengruppe Bitnik, Adam Basanta, Crosslucid, Dries Depoorter, Elisa Giardina Papa, Tom Galle, John Yuyi & Moises Sanabria, Noemie Iglesias, Lancel/Maat, Joana Moll, Ingo Niermann & The Army Of Love, Eva Ostrowska, Dani Ploeger, Addie Wagenknecht & Pablo Garcia.

À PROPOS D’iMAL

iMAL est un centre d’art dédié aux cultures et technologies numériques, situé dans le centre de Bruxelles et reconnu internationalement. Sa position de pionnier dans le domaine depuis plus de 20 ans est renforcée par l’ouverture de son nouveau lieu, qui comprend entre autres un grand espace d’exposition, un FabLab de pointe et agrandi, des espaces pour résidents et plus. 

 

L’objectif d’iMAL est de soutenir les pratiques artistiques et créatives en lien avec les nouvelles technologies, en accueillant des expositions, conférences et performances. iMAL soutient les artistes dans leur recherche, expérimentation et production mais iMAL est également un centre de réflexion où l’on investigue et débat des enjeux présents et futurs de la société technologique, en favorisant les croisements entre art, science et technologie. 

 

Avec ses activités éducatives et de médiation, iMAL vise à émanciper tous les publics, et permettre aux futures générations de façonner les cultures numériques de demain. Le FabLab créatif d’iMAL encourage l’inclusion sociale dans la communauté locale de Molenbeek et du Canal, ainsi que l’innovation vers un développement plus durable

 

Igor Pliner Photographe 

VOS COMMENTAIRES