Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

 

L’éclairage « intelligent » n’est plus de la science-fiction. En témoigne une foule de projets innovants lancés à Bruxelles. Un pas de plus vers la smart city du futur !

Des luminaires connectés

Cette année, Bruxelles s’équipe d’un système télécontrôlé : des luminaires connectés dits « intelligents » sont capables d’envoyer et recevoir des informations sur leur fonctionnement et de signaler les pannes en temps réel. Tout est commandé à distance, l’allumage, l’extinction et même le dimming : l’intensité lumineuse est réglable selon l’heure de la nuit, l’intensité du trafic ou la fréquence d’une rue.

Fin 2021, Bruxelles devrait déjà compter 12.000 luminaires de ce type. Et l’objectif pour 2030 est de connecter tout l’éclairage public des 19 communes bruxelloises !

De la lumière à la demande

La chasse au gaspillage continue. Fini d’éclairer des rues vides. Après un an et demi de phase test, l’éclairage dynamique a un bel avenir devant lui. Le principe : contrôler le dimming avec des détecteurs de mouvement pour adapter l’intensité de la lumière en fonction des besoins.

Concrètement, ce type d’éclairage fonctionne à 25% en l’absence de passage mais augmente à 100% dès qu’il repère l’arrivée d’un passant. Le système est d’abord conçu pour les passages piétons, mais il pourra être étendu aux parcs, aux sentiers et même aux pistes cyclables.

Source : Energuide.be