Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Bois de chauffage : Attention aux faux sites de vente en ligne

Le mois dernier, le Point de contact du SPF Economie a reçu plus d’une centaine de signalements concernant de faux sites de vente en ligne. Les arnaqueurs profitent de l’actualité et créent maintenant de faux sites de vente pour les produits du bois. Des citoyens qui souhaitent utiliser un autre mode de chauffage ou cherchent des produits du bois bon marché, commandent et paient des marchandises qu’ils ne reçoivent pas. Le SPF Economie met en garde les consommateurs contre cette nouvelle forme d’arnaque.

Depuis le 1er juillet, le Point de contact du SPF Economie a reçu au moins 126 signalements concernant de faux sites de vente en ligne de produits du bois. Les victimes signalent en moyenne une perte de 750 euros, mais l’une d’entre elles a indiqué avoir perdu jusqu’à 2.972 euros.

L’Inspection économique du SPF Economie analyse les signalements et peut décider de lancer une enquête. Les arnaqueurs risquent une peine de prison d’un mois à 5 ans ou une amende de 208 à 24.000 euros.

Comment les arnaqueurs s’y prennent-ils ?

Les arnaqueurs profitent de l’actuelle hausse des prix de l’énergie et de la demande croissante en modes de chauffage alternatifs qui en découle. En outre, ils tirent parti de la pénurie internationale de bois de construction et des fortes hausses de prix qui y sont associées. Ils créent des sites internet pour vendre différents produits du bois, comme des pellets de bois, du bois de chauffage ou des palettes.

Les arnaqueurs vous attirent grâce à des prix attractifs dont ils font aussi la promotion à l’aide d’annonces notamment sur les médias sociaux. La pénurie de bois auprès des commerçants habituels et l’attractivité de ces prix vous poussent à acheter rapidement sans vérifier d’abord la réputation du vendeur par exemple.

Après le paiement, rien ne se passe. Les marchandises commandées ne sont pas envoyées, elles n’existent tout simplement pas. La plupart du temps, l’arnaqueur ne réagit même plus. S’il répond, il utilise des prétextes, comme un problème de livraison, pour gagner du temps, voire pour facturer des frais supplémentaires.

Les arnaqueurs espèrent ainsi vous faire patienter pour que vous ne portiez pas plainte. Ils ont ainsi plus de temps pour faire un plus grand nombre de victimes, car le site internet est mis hors ligne à un certain moment.

Comment identifier les sites de vente en ligne fiables ?

Pour vous aider à reconnaitre les sites de vente fiables, le SPF Economie a créé il y a quelques mois le site internet https://economie.fgov.be/fr/themes/line/commerce-electronique/qui-vous-protege-des-webshops . Il vous donne des conseils pour acheter en ligne en toute sécurité et démasquer les sites internet frauduleux.

Vous avez été victime ou témoin d’un site de vente en ligne frauduleux ? Signalez-le via le Point de contact du SPF Economie https://meldpunt.belgie.be/meldpunt/fr/bienvenue . L’Inspection économique du SPF Economie analysera votre signalement et pourra décider de mener une enquête pour mettre fin à ces pratiques frauduleuses.

Vous avez effectué un paiement et perdu de l’argent ? Prenez contact le plus rapidement possible avec votre banque et déposez plainte auprès de la police locale.

Pour Pierre-Yves Dermagne, ministre de l’Economie : « La fraude sur internet est un problème croissant. Il faut donc être vigilant pour faire des achats en ligne en toute sécurité. Le Service Public Fédéral Economie sensibilise donc le plus possible à ce problème, par exemple via webshopsecurise.be. Toute personne qui remarque une boutique en ligne frauduleuse ou qui est victime d’une escroquerie peut le signaler via le Point de contact du SPF Economie. »

  • dominique