Bon espoir pour la démolition du viaduc Herrmann-Debroux

Approuvé en première lecture le 16 mai 2019, soumis à l’enquête publique du 10 octobre au 9 décembre 2019, le plan d’aménagement directeur Delta Herrmann-Debroux vient d’être approuvé par le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.

Le ministre-président Rudi Vervoort se réjouit de ce plan d’aménagement directeur (PAD) : « L’ambition du gouvernement bruxellois est de mettre à terre ce vestige de l’urbanisme des années 1970 qu’est le viaduc Herrmann-Debroux pour projeter une entrée de ville digne de ce nom. Nous avons enclenché ce travail avec l’E40 et le viaduc Reyers. »

«  Nous continuons sur notre lancée pour offrir aux habitants des quartiers plus apaisés, construire de nouveaux logements, aménager davantage d’espaces verts et, enfin, ouvrir la voie à la mobilité de demain », conclut-il.

Ce plan important est maintenant soumis pour avis au Conseil d’Etat. La fermeture programmée de ce viaduc (d’ici à 2030 ?) n’enchante pas les autorités wallonnes en raison du fait que près de 35.000 navetteurs, principalement du sud du pays, empruntent ce viaduc. Le vice-président Willy Borsus s’étonne d’une absence de véritable concertation.

C’est ce que reproche aussi la Région de Bruxelles-Capitale vis-à-vis du projet flamand de réaménagement du ring autour de Bruxelles…

Bernard Rosenbaum