Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Le nouveau plan de circulation à Bruxelles n’est pas seulement à l’origine d’un grand désordre dans la circulation, mais il met également des vies en danger. Un conducteur a été grièvement blessé dans une rue “interdite” de Bruxelles par une borne qui a soudainement surgi du sol et qui a transpercé sa voiture ! (Photos : Marnix Decuyper)

Marnix Decuyper, expert immobilier d’Opwijk, se souviendra longtemps de l’introduction du nouveau plan de circulation dans le Pentagone de Bruxelles. Alors qu’il roulait dans la rue de la Grande Ile en direction de la place Fontainas, un poteau a soudainement surgi du sol et a percé le moteur de sa voiture.

“Je connais le quartier et je n’y ai jamais eu de problèmes, mais alors que je suivais la voiture qui me précédait, j’ai soudain ressenti un énorme choc“, a raconté à Bruzz la première victime du plan de circulation bruxellois. « Apparemment, le coup a été causé par un poteau rétractable qui sort de la surface de la route. Il a dû arriver à une vitesse énorme, car je ne l’ai pas vu et les capteurs de ma voiture ne se sont pas déclenchés non plus. »

A l’hôpital

Finalement, Marnix Decuyper a fini à l’hôpital à cause des conséquences de cet impact avec le poteau apparu soudainement. « Les airbags de ma voiture se sont déclenchés, ce qui a provoqué un choc sérieux, poursuit la victime. Mes bras sont brûlés, ma jambe est pleine de coupures, mes lunettes sont cassées et ma poitrine a été compressée. J’ai de la chance, car je conduis une voiture hybride. Si ce poteau avait touché la batterie à l’arrière, ma voiture aurait explosé. Je ne comprends vraiment pas comment cela a pu arriver. »

Aucun défaut technique

Selon la Ville de Bruxelles, il n’y a pas eu de défaut technique du poteau dans cet incident et la faute incombe entièrement au conducteur. « Cette voiture n’était tout simplement pas autorisée à passer par là, il y a suffisamment de panneaux indiquant clairement que les véhicules ne peuvent pas passer par là.

Les panneaux indiquent qu’il y a une période de tolérance jusqu’au 1er octobre pour les personnes qui se perdent dans le nouveau plan de circulation, mais cela ne signifie pas que les automobilistes peuvent circuler sans autorisation », a déclaré à Bruzz François Descamps, porte-parole de l’échevin de la Mobilité et des Travaux publics Bart Dhondt.

Démarches juridiques

Marnix Decuyper, lui, trouve cette situation très confuse et dangereuse, et envisage donc d’intenter une action en justice contre la ville de Bruxelles pour éviter de nouveaux accidents et de nouvelles victimes.

La zone de police de Bruxelles-Capitale Ixelles a déclaré en réaction à cet incident que « chaque fois qu’une voiture passe devant un tel poteau, celui-ci se relève. Cet homme roulait probablement trop près du véhicule qui le précédait, de sorte que le poteau n’a pas eu le temps de remonter complètement et qu’il s’est retrouvé sous la carrosserie de sa voiture ».

Source:gocar.be