Brussels Airlines : inutile de mettre la pression sur des négociations constructives


Hier (18/06), La Libre écrivait que la Lufthansa n’exclurait plus de laisser Brussels Airlines aller en faillite ou de s’en débarrasser s’il n’y avait pas d’accord social. Cette nouvelle est difficile à digérer pour le SETCa, précisément parce que les négociations se déroulent de façon très constructive et qu’un accord est dès lors attendu prochainement.

Les négociations se déroulent bien pour toutes les catégories de personnel
Cette info met une pression supplémentaire sur des négociations qui, malgré le contexte difficile, se déroulent constructivement pour tout le personnel : personnel au sol, personnel de cabine et pilotes. Le SETCa attend même rapidement un accord-cadre pour ce plan social.

Les travailleurs de Brussels Airlines méritent des perspectives concrètes pour eux-mêmes et leur employeur. La crise du corona a encore compliqué davantage une situation difficile pour eux. Néanmoins, des négociations ont eu lieu chaque jour et des progrès ont été enregistrés. Le SETCa déplore dès lors particulièrement qu’une pression soit exercée de la sorte et exige une concertation sereine.

RECOMMANDÉ POUR VOUS