Bruxelles à la conquête de Paris pour faire revenir les touristes français

 

Bruxelles à la conquête de Paris pour faire revenir les touristes français

Après Milan, Madrid, New York, Paris, Berlin, Amsterdam, Londres, Washington, Pékin et  Tokyo, Bruxelles se rend à Paris du 22 au 24 septembre 2021 pour la 15ème édition des  Brussels Days.

Organisés conjointement par hub.brussels, Brussels International et visit.brussels, les  Brussels Days sont emmenés par une délégation bruxelloise composée de plusieurs  partenaires du secteur touristique, d’entrepreneurs mais aussi par Rudi Vervoort, Ministre Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Sven Gatz, Ministre en charge notamment de  l’Image de Bruxelles, et Pascal Smet, Secrétaire d’État chargé des Relations Européennes et  Internationales.

L’objectif de ces Brussels Days et de la toute la délégation est de positionner la région sur la  scène internationale en créant des opportunités de networking au plus haut niveau avec les  entreprises et autorités locales, en valorisant son dynamisme économique, son savoir-faire,  ses créateurs, ses richesses culturelles, sa gastronomie et son potentiel touristique et MICE.

Bruxelles est une ville qui ose ses ambitions et se construit de grands projets. Durant 3 jours,  elle se dévoilera grâce à diverses conférences, réunions politiques, visites de terrain mais aussi  représentations culturelles. Après plusieurs mois de crise sanitaire, les Brussels Days  devraient également donner un coup de fouet à la reprise touristique et économique de la  Région bruxelloise.

 Troisième pays d’exportation pour Bruxelles

Ce n’est pas une coïncidence si la Ville Lumière a été choisie pour la seconde fois depuis le  lancement des Brussels Days. La France est un marché particulièrement important pour  Bruxelles. Sur le seul plan touristique, notre pays voisin représente 11 % des nuitées dans  notre capitale. Les Français forment ainsi le plus grand groupe de touristes à Bruxelles. Même  pendant cette crise, qui a un impact sans précédent sur le tourisme, nos voisins du sud  continuent à représenter une part importante du nombre de visiteurs dans notre région.

Sur le plan économique, la France est le troisième pays d’exportation de Bruxelles,  représentant environ 12 % des exportations totales de biens. Des marchandises françaises sont importées à Bruxelles chaque année pour quelque 2 milliards d’euros.

 Une mission en soutien à la relance

Le Ministre-Président Rudi Vervoort déclare : « Pour la première fois depuis longtemps, la  Région de Bruxelles-Capitale part en mission à l’étranger. On ne soulignera jamais assez  l’importance de cette édition. Nos secteurs touristique et économique ont beaucoup souffert  des conséquences de la crise sanitaire. Par ailleurs, le bilan de l’été, même s’il est plus  encourageant qu’en 2020, reste préoccupant. Le Gouvernement bruxellois a mis en place  plusieurs mesures pour soutenir ces secteurs et poursuit les actions dans ce sens. Les Brussels  Days à Paris sont une occasion de plus pour les aider à se remettre en selle. »

Le Ministre bruxellois Sven Gatz, en charge des finances, du budget, de la fonction publique,  du multilinguisme et de l’image de Bruxelles ajoute: « Avec les Brussels Days, nous voulons  renforcer l’image de notre région. Nous voulons renforcer les bonnes relations que nous avons  avec Paris. Après tout, Bruxelles et Paris sont pratiquement des villes sœurs à l’échelle  mondiale, grâce aux excellentes connexions, avec de nombreux contacts officiels mais encore  plus informels entre nos résidents. »

« Grâce à notre expertise en matière d’économie circulaire, de gestion des déchets et de startups innovantes, nous apportons une réelle valeur ajoutée à Paris. Cette collaboration est la  preuve parfaite que l’attention portée à la durabilité et à la créativité peut également créer  beaucoup d’emplois », déclare Pascal Smet, le Secrétaire d’État bruxellois chargé de  l’urbanisme et du patrimoine, des relations européennes et internationales et du commerce  extérieur.

Le programme

Le programme des Brussels Days 2021 se décline sur les thèmes du tourisme, de  l’entreprenariat et de la culture.

Parmi les activités prévues, l’inauguration du pavillon Ecobuild au Centre Wallonie-Bruxelles  mettra en avant six grands projets bruxellois. La Région bruxelloise est pionnière dans le  domaine de la performance énergétique des bâtiments et la construction circulaire y est  clairement en plein essor.

Les Français feront également connaissance avec certaines des nombreuses entreprises  bruxelloises actives dans le secteur audiovisuel. screen.brussels organise, à cette occasion,  une conférence sur les solutions numériques pour les industries créatives et culturelles.  Le programme prévoit également de nombreuses possibilités de mise en réseau avec  plusieurs partenaires des secteurs du tourisme et de la culture.

Ces derniers auront notamment l’occasion de se rencontrer à la résidence de l’Ambassadeur  de Belgique lors d’un déjeuner/workshop qui permettra à Bruxelles de se positionner comme  un centre international pour les événements hybrides. Une campagne d’affichage visant à  promouvoir Bruxelles comme destination d’affaires est également en cours à Paris.

Au niveau culturel, KANAL – Centre Pompidou propose des représentations dans l’espace  public, aux alentours du Centre Pompidou. L’institution démontrera ainsi comment elle  conçoit son rôle de carrefour culturel dans la ville avec, entre autres, le Studio Cité de  Benjamin Vandewalle, la prouesse vocale MARS du groupe YouYou orchestrée par Myriam  Van Imschoot mais aussi les performances d’Ula Sickle et Guy Woueté.

Les Brussels Daysseront également l’occasion de rencontres officielles avec des représentants  politiques de la Métropole du Grand Paris et de la Région Île-de-France. L’accord de  coopération entre la Région de Bruxelles-Capitale et l’Île-de-France sera par ailleurs  renouvelé et étendu. Un moment important symbolisé par une signature en présence de la  Présidente Valérie Pécresse.

Enfin, pour clôturer cette mission importante, une soirée de networking aura lieu à la  Monnaie de Paris avec, comme invité d’honneur, Philippe Geluck, l’auteur de la bande  dessinée Le Chat. A cette occasion, l’ensemble de la délégation ainsi que les partenaires  français, feront la connaissance de plusieurs brasseries bruxelloises et découvriront la cuisine  gastronomique de Yves Mattagne (**) et Mallory Gabsi (1/2 finaliste de Top Chef 2020).

(Photos : ©Ville de Paris)