Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

HONG KONG ECONOMIC & TRADE OFFICE© « HKETO »

Un dragon chinois aux « Musées royaux des Beaux-Arts » © « HKETO » (« Hong Kong Economic and Trade Office »)Le jeudi 30 juinaux « Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique », à Bruxellesle « HKETO » (« Hong Kong Economic and Trade Office ») – représentation officielle du gouvernement de la région administrative spéciale d’ Hong Kong auprès de l’Union européenne et de 14 de ses États membres, ainsi que de la Turquie – célébrait, avec faste, le 25è anniversaire de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong (RASHK).

Un dragon chinois aux « Musées royaux des Beaux-Arts » © « HKETO »

Les deux dragons chinois sur la scène du 25è Anniversaire © « HKETO »Les 2 dragons sur la scène du 25è Anniversaire © « HKETO »

Après une visite guidée de différentes salles de ce prestigieux musée, dont celle consacrée à Pierre-Paul Rubens (1577-1640), les invités purent découvrir un aperçu de la scène artistique et culturelle dynamique de Hong Kong, grâce à une exposition sur le quartier culturel hongkongais de West Kowloonle « Musée M+ » et le « Musée du Palais ».

Visite préalable des « Musées royaux des Beaux-Arts » © « HKETO »
Visite aux « Musées royaux des Beaux-Arts » du Ministre Peng Gang © « HKETO »

Ensuite, la partie académique prit place, incluant un discours de Son Excellence Cao Zhongming, Ambassadeur de la République populaire de Chine auprès du Royaume de Belgique, qui fut suivie par la présentation, au pays de la bière, d’une cuvée spéciale brassée à l’occasion de ce 25è anniversaire, les  différentes personnalités étant invitées sur le podium, afin de porter un toast houblonneux à cet événement.

Toast houbloneux, avec l’Ambassadeur de la République populaire de Chine © « HKETO »

Outre l’Ambassadeur Cao Zhongming, nous notions la présence de Peng GangMinistre responsable de l’Economie et du Commerce de la Mission de la République populaire de Chine auprès de l’Union européenne Silas Chu, Directeur régional Europe, Asie centrale & Israël, de l’ « Hong Kong Trade Development Council » Eddie CheungReprésentant spécial de l’ « Hong Kong Economic and Trade Affairs to the European Union » ; Hans PoulisPrésident de l’ « Hong Kong Business Associations Worldwide » ; Georges LegrosVice-Président de la « Belgium-Hong Kong Society » ; & Virginie Claes, l’Animatrice de la Soirée, Ingénieure commerciale, « Miss Belgique » 2006.

L’intermède musical basson-hautbois, avec Matthew Chin et Kaden Yim © « HKETO »

Après un intermède musical basson-hautbois, offert par Matthew Chin et Kaden Yimdeux réputés musiciens hongkongais, comme le veut la traditiondeux dragons firent leur apparition, l’extrême souplesse de leurs porteurs ayant été saluée par tous les convives, les invités purent, ensuite, apprécier les mets préparés par Samuel Lee Sumchef coq hongkongais, du « Sheng Palace », le restaurant de l’ hôtel « Shangri-La »à Paris.

Une Célébration particulièrement bien réussie © « HKETO »Soulignons qu’en ce mois d’août, Hong Kong sera, à nouveau, à l’honneur, à Bruxellesétant, comme chaque année, représenté au « BIFFF » (« Brussels International Fantastic Film Festival »), cette 35è édition étant programmée au Palais 10 de « Brussels-Expo« , au Heizelà Laeken, du lundi 29 août jusqu’au samedi 10 septembre.

Deux longs-métrages programmés, cette année :

*** « Schemes in Antiques » (Derek Kwok/Hong Kong-Chine/2021/123′).

Schémas dans les antiquités (Derek Kwok, 2021)« Schemes in Antiques » (Derek Kwok)Synopsis : « Bien que sa famille soit réputée pour son expertise en matière de reliques anciennes, Xu Yuan mène une vie simple en tant que propriétaire d’un magasin d’électronique, désireux de se distinguer d’un ancêtre déshonoré, exécuté pour trahison après avoir volé un artefact chinois pour le Japon. Mais lorsqu’un descendant propose de rendre la relique à la Chine, Xu Yuan découvre un mystère vieux de plusieurs décennies et s’embarque dans un voyage qui pourrait enfin restaurer la réputation de sa famille – et qui pourrait aussi lui coûter la vie … »

Derek Kwok (réalisateur)Derek Kwok

Soulignons que ce cinéaste chinoisDerek Kwok, (né Gwok Zi GinHong Kong/1976) remporta le « Prix du Meilleur nouveau Réalisateur », à l’occasion des 28è « Hong Kong Film Awards », pour son long-métrage « The Moss » (Hong-Kong/2008/ 95’/film nommé, en 2009, au 11è « Festival du Film asiatique »à Deauville).

*** « Limbo » (« Zhi Chi »/Soi Cheang/Hong Kong/2021/118’/film lauréat, en 2022, du« Prix Purple Mulberry »au 23è « Far East Film Festival »à  Udineprésenté, le 1er mars 2021, en première mondialeà la 71è « Berlinale »).

photo« Limbo » (« Zhi Chi »/Soi Cheang)

Synopsis : « Dans un Hong Kong crépusculaire, la jeune recrue Will Ren et le flic vétéran Cham Lau font équipe pour arrêter un tueur en série qui s’attaque aux femmes en leur coupant les mains »

Soi CheangSoi Cheang

Notons qu’il s’agit ici, depuis 2000, du 17è long-métrage de Soi Cheang (né Cheang Pou-soiMacao/1972), qui fut auparavant, en 1999, l’un des acteurs de « Prince Charmant » (« Hei ma wang zi »/Wong Jing/Hong Kong/1999/95′). A un collègue hongkongais, il déclara : «  Après des retards causés par la pandémie de la COVID-19, ‘Limbo’ a mis plus de huit ans du concept au grand écran. Ce film signifie beaucoup pour moi. Le cinéma d’Hong Kong a eu son âge d’or, et comme pour tout le reste, il y aura des hauts et des bas. Même si de nombreuses opportunités sont disponibles en dehors de la Ville, nous continuerons à faire des films d’Hong Kong. »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est hk.jpgBateau traditionnel naviguant dans les eaux d’Hong KongBref historique de l’île d’Hong Kong :

Les ravages causés par la drogue ont conduit les autorités chinoises à la guerre de l'opium. © Élisée Reclus, Wikimedia Commons, DPLes ravages de l’opium (avant 1839) © Élisée ReclusLa Chine, en 1839, entre en conflit contre l’Empire britanniqueson Gouvernement ayant décider d’interdire l’importationen provenance des îles britanniques, et la consommation de l’opium, détruisant un stock de plus de 1.000 tonnes, dans la Ville de Canton.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est SRuJZH8_dQm8UrGznycB23-33K3zz60UT3GhUHfVHFo6McT7IXUL0bMx5oZq358Sg71rI4NZYz6du0x9pBKDjb2X7jIEqhPBneU3ViebqyKmAd4zV5G2SnLHRyKQFSo1TEsBzllODeng Xiaoping et Margaret Thatcher (septembre 1982) © « AFP »En 1842, à la suite de la première guerre de l’opium, entre la dernière dynastie impériale chinoisecelle des Qing (1644-1912), et le Royaume-Uni, le  « Traité de Nankin » est signé, cet accord proclamant, entre autres, la cession de l’île d’Hong Kong à l’Empire britannique.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est wHpqVC6eA2u1X1VBECkJqNYCOV2fcaxfrxFVstTe1ZkMI8jH_etFSYAGqor04AnaHoKvYJLTRxtJdL7EQXSBUtQ3bJTfPZyCEwuL5P0aBkhCpCxQF9yUUS1e9btWGIVImEoYzVYgCérémonie de Rétrocession/Centre de Conventions de Wan Chai (1997) © Peter Turnley/« Getty »Deng Xiaoping (1904-1997), Président du Comité consultatif central du Parti communiste chinois, rencontra Margaret Thatcher (1925-2013), Première Ministre britannique, en septembre 1982, en vue de planifier la rétrocession d’Hong Kong à la République populaire de Chine, qui prit effet le 1er juillet 1997, à l’origine de la création, il y a 25 ans, de la Région Administrative Spéciale d’Hong Kong.

Drapeau de la « RASHG »
Deux Drapeaux pour Hong Kong
© « RASHK »

Voici qui fut célébré, avec faste, dans la capitale européenneaux « Musées Royaux des Beau-Arts ».

Yves Calbert.

.