CHEMINS DE FER

Le trafic ferroviaire est aussi perturbé dans le Hainaut

Les travaux de réparation de l’infrastructure en Wallonie pourraient prendre plusieurs semaines

Bruxelles, 16 juillet 2021 – Depuis ce matin, le Hainaut est aussi touché par des coupures de circulation en raison des inondations. Le trafic ferroviaire à l’arrêt sur une trentaine de ligne dans les Provinces de Hainaut, Namur, Liège, Luxembourg et du Brabant Wallon. Selon les premières prévisions d’Infrabel, les travaux de réparations pourraient prendre plusieurs semaines.

Lignes impactées par des coupures de cirulation liées aux intempéries

Dans le Hainaut

Charleroi-Sud– Couvin (L.132/L.134)

Charleroi-Sud – Ottignies (L.140)

Fleurus – Auvelais (L147)

Charleroi-Sud – Namur (L130)

Charleroi-Sud et Châtelet (L130C)

Dans les provinces de Namur, Luxembourg et Brabant Wallon

Gembloux – Jemeppe-sur-Sambre (L144)

Ottignies – Gembloux (161)

Gembloux – Namur (161)

Ottignies – Sint-Joris-Weert (L139)

Rochefort-Jemelle – Libramont (L162)

Bomal – Marloie (L43)

Namur – Dinant (L.154)

Dinant – Bertrix (L.166)

Namur – Marloie (L.162)

En province de Liège

Namur – Liège-Guillemins (L125)

Liège-Guillemins – Bomal (L43)

Rivage – Gouvy (L42)

Liège-Guillemins (L37) – Welkenraedt

Pepinster – Spa-Géronstère (L44)

Chênée – Y Hammerbrücke (L3)

Y Voroux – Kinkempois (L.36A)

Kinkempois – Flémalle-Haute (L.125A)

Liège-Guillemins – Visé (L.40)

Visé – Maastricht

Les travaux de réparation devraient prendre plusieurs semaines

Trois jours après le début des inondations qui ont touché la Wallonie, Infrabel n’est pas encore en mesure d’évaluer avec précision l’ampleur des dégâts car certaines zones sinistrées sont difficilement accessibles. L’infrastructure sera inspectée en détail. Les ingénieurs d’Infrabel vérifieront la stabilité des voies et des ponts, tunnels, aqueducs qui ont pu être fragilisés par les torrents d’eau et les coulées de boue.

Selon des premières prévisions, les travaux de réparation pourraient prendre plusieurs semaines pour certaines infrastructures.