CINEMATEK clôture 2020 ‘en ligne’ avec trois films de Chaplin.

CINEMATEK, la Cinémathèque royale de Belgique, clôture l’année 2020 avec trois Facebooklives. Les jeudis 17, 24 et 31 décembre à 15h nous désirons vous offrir un ciné-concert par l’intermédiaire de Facebooklive. Des films muets issus de nos collections seront accompagnés en direct par un de nos pianistes, Stéphane Orlando & Hughes Maréchal.

Trois films réalisés par Chaplin sous la bannière des studios Mutual Film, qu’il rejoint en 1916. Après 2 ans de carrière, Chaplin est déjà l’acteur le mieux payé au monde. Il signe douze nouvelles comédies avec la Mutual Film Corporation. Il a son propre studio, ses équipes et le contrôle total de la production de ses films. Du jamais vu!
C’est l’époque où Charlot le vagabond devient un héros universel, où Chaplin approfondit son art du burlesque et du mime, où l’artiste obtient une autonomie totale. Le “danseur comique”, comme l’appelait Nijinski, y peaufine son personnage de Charlot au millimètre.

Les 12 comédies Mutual, tournées en 1916 et 1917 sont un véritable feu d’artifice d’humour, d’invention et de drôlerie, peut-être ce que Chaplin a fait de mieux durant toute sa carrière. Film après film, le personnage de Charlot devient plus complexe, et ses films sont des joyaux de virtuosité et de sophistication.

Ces restaurations sont le fruit de plusieurs années de recherches dans le monde et de prouesses technologiques. Un siècle après leur sortie, ces films n’ont pas pris une ride, et le bonheur de les découvrir est intact. Chaplin dira de ces comédies pour Mutual: “elles furent le moment le plus heureux de ma carrière”.

17/12 15h00: The Floorwalker – CHARLOT CHEF DE RAYON

Après des péripéties indescriptibles et quelques acrobaties autour d’un escalier mécanique improbable, Charlot  réussit à déjouer une escroquerie qui se prépare, à récupérer l’argent, et à gagner le cœur d’Edna.
The Floorwalker est le premier des films de Chaplin tourné pour la marque Mutual.

24/12 15h:00: The Rink – CHARLOT PATINE

Charlot est serveur dans un restaurant où les clients sont peu commodes. Pour séduire une jeune femme, il se met à patiner, son plateau à la main.
Huitième film de Chaplin à la Mutual, cette comédie est librement inspirée du sketch Skating écrit par son frère Syd. Chaplin a appris le patinage lorsqu’il travaillait avec la troupe Karno. Son agilité et sa grâce ont depuis fait de “Charlot Patine” l’une de ses comédies les plus célèbres.

31/12 15:00: The Cure – CHARLOT FAIT UNE CURE
Charlot fait une retraite dans une station thermale pour se débarrasser d’un fâcheux penchant pour l’alcool… quand sa malle remplie d’alcool se renverse dans la source d’eau minérale, provoquant des conséquences dramatiques et hilarantes.
Ce dixième film de la série est sans doute le plus drôle de tous les films de la Mutual, notamment grâce à la fameuse scène dans les vestiaires où Chaplin prend la pose dans son maillot de bain alors que le rideau du vestiaire s’ouvre et se ferme.

La satisfaction à la fois enfantine et profonde causée par certains de ses gags est inépuisable. Sa revendication de la liberté, de l’indépendance d’esprit ne peut vieillir. Ses films restent drôles, désinvoltes, frénétiques, mais aussi complexes et d’une pertinence qui déjoue le temps. « Je n’ai pas besoin de lire des livres pour savoir que le grand thème de la vie, c’est la lutte et c’est la souffrance. La pantomime a été pour moi le moyen de communication universel. Avec la pantomime, je peux tout dire », disait Charlie Chaplin.

CINEMATEK@HOME: rappel + extra

Nous continuons à développer notre offre sur les plateformes belges VOD (vidéo à la demande):  Avila FilmCinema chez vous et  Sooner.

Sur ces trois plateformes, retrouvez dès à présent le cinéma poétique de Michel Khleifi, qui s’est distingué plusieurs fois dans les grands festivals. D’une actualité toujours brûlante aujourd’hui en raison de son approche labyrinthique de la mémoire collective palestinienne et de son cinéma, il combine sans retenue les formes du documentaire et de la fiction. Noce en Galilée, le premier film de fiction de Khleifi a été le premier film palestinien sélectionné au Festival de Cannes où il a gagné le Prix de la critique internationale.

Le réalisateur Michel Khleifi est né en 1950 dans une famille arabe palestinienne. Il vit à Nazareth jusqu’en 1970. Il s’installe ensuite à Bruxelles où il suit des cours à l’Insas. Deux de ses films sont présentés à Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs : Noce en Galilée (1987) et Conte des trois diamants (1996).

Conte des trois diamants sera disponible sur Avila. Ce conte a été tourné dans la bande de Gaza en 1994 pendant l’occupation israélienne.  L’histoire se déroule à l’époque de la première intifada. Youssef, le personnage principal, un adolescent de 12 ans, rencontre une jeune gitane qui lui raconte l’histoire d’un collier acquis jadis en Amérique du Sud pour sa grand-mère. Il manque trois diamants à ce bijou. Si Youssef retrouve les pierres, il pourra épouser la jeune fille.