citydev.brussels et 400 toits renouvellent leur partenariat avec six nouveaux habitats modulaires pour sans-abris à Forest.

Après le lancement d’un projet pilote sur le site BridgeCity de citydev.brussels il y a deux ans, l’action 400 toits pérennise son modèle d’habitat modulaire en implantant six nouveaux modules sur un terrain de 1000 m2 de citydev.brussels situé rue de Barcelone à Forest.

Le renouvèlement de ce partenariat permettra de loger six personnes actuellement sans-abris dans le courant du premier trimestre 2021, dans des studios modulaires et déplaçables de qualité, sur un terrain qui abritera à terme un projet mixte de citydev.brussels. Ces modules seront implémentés dans le principe d’occupation temporaire pour une durée de deux ans renouvelable.

Suite à l’expérience positive sur le terrain “BridgeCity” de citydev, sur lequel nous avons pu reloger deux personnes sans-abri avec grande satisfaction, il est important de déployer ce type d’habitats modulaires déplaçables à d’autres endroits dans la ville. A Bruxelles où plus de 750 personnes vivent en rue, créer des solutions de logement rapidement est primordial pour mettre fin au sans-abrisme“, explique Adrienne Vanvyve, porte-parole de la campagne.

« Nous recherchons par tous les moyens à mettre notre patrimoine immobilier en cours de développement au service des besoins de la ville. Cela vaut pour des projets à vocation économique ou culturelle mais aussi des projets à vocation sociale. Dans ce cas-ci, l’intérêt de la démarche est autant d’apporter une solution d’hébergement temporaire pour des personnes mal logées que d’expérimenter une solution innovante qui pourrait être généralisée partout à Bruxelles. C’est pour cela que ce projet correspond parfaitement à l’ADN et aux valeurs de citydev.brussels », rajoute Benjamin Cadranel, administrateur général de citydev.brussels

Pour rappel, l’action 400 toits est menée par différentes associations regroupées afin de trouver des solutions globales qui permettront d’en finir avec le sans-abrisme en Région de Bruxelles-Capitale. Elle est portée par : Infirmiers de rue, Habitat & Humanisme, le Forum, L’Entraide Saint-Gilloise, Archi Human, le Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat, Rolling Douche, HuNeeds, Collectiv-A, SoHoNet et la Fondation 4Wings.

En région bruxelloise, le nombre de personnes sans-abri et mal logées a augmenté de 142 % en seulement dix années, passant ainsi de 1729 (en 2008) à 4187 (en 2018) et cette situation risque de s’empirer avec la crise sanitaire.