voiture électrique

Combien de voitures électriques circulent en Belgique ?

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Combien de voitures électriques circulent en Belgique ?

La voiture électrique est incontournable dans l’actualité, mais combien y en a-t-il aujourd’hui en Belgique ? Pas beaucoup semble-t-il mais leur nombre devrait doubler d’ici 2023.

En février 2023, la 100 000e voitures électriques a fait son apparition sur les routes belges. Selon le SPF Mobilité, le parc belge de VE comptait 71 651 voitures entièrement électriques au 1er août 2022, auxquelles se sont ajoutées 31 391 autres au cours des derniers mois. Il y a désormais plus de 100 000 voitures fonctionnant sur batterie sur les routes belges. Une étape importante, bien que relative, sur un parc total de 5 947 479 véhicules particuliers (1er août 2022).

Lire aussi:Voitures électriques : la recharge désormais plus chère qu’un plein de carburant !

Doublé cette année

voiture électrique

Selon EV Belgium, la fédération des entreprises effectuant la transition électrique, la grande accélération a commencé. Le président Jochen De Smet affirme que le processus se fait en douceur, mais note un problème en Wallonie : « Nous voyons le nombre de commandes augmenter, le nombre d’entreprises actives dans l’e-mobilité croît rapidement et l’installation de bornes de recharge dans les entreprises et à domicile se fait en douceur. Le déploiement des infrastructures de recharge publiques évolue également rapidement, à l’exception de la partie wallonne du pays. »

2 millions en 2030

À ce rythme, le parc électrique continuera de croître de manière exponentielle dans les années à venir. EV Belgium s’attend à ce que la 200 000e voiture électrique

t1
 soit immatriculée en 2023. Le seuil des 500 000 pourrait être franchi en 2025, et en 2030, elles seraient plus de 2 millions. « Le maintien de la flotte actuelle de voitures électriques en leasing en Belgique est une condition importante pour atteindre ces objectifs. Les voitures électriques doivent rester en Belgique autant que possible en tant qu’occasions sur le marché privé », estime Jochen De Smet.

Grâce aux entreprises

Pour la plupart des particuliers, les voitures électriques sont encore trop chères aujourd’hui. Leur croissance est en grande partie due aux entreprises. Les chiffres de la fédération automobile FEBIAC montrent qu’en 2022, 87,1 % des voitures électriques seront au nom d’entreprises et d’indépendants. À peine 12,9 % des nouveaux véhicules à batterie appartiennent à des particuliers, soit 4 866 sur un total de 37 619 nouvellement immatriculés.

Encore beaucoup de questions

La technologie des voitures et des stations de recharge évoluera de plus en plus rapidement dans les années à venir. La capacité des batteries augmentera en 2023 et 2024, ce qui permettra d’approcher tranquillement les 600 km d’autonomie. Plusieurs marques automobiles annoncent des voitures électriques bidirectionnelles, dont la batterie peut se charger dans les deux sens. Le problème est que l’environnement n’est pas encore prêt. EV Belgium soulève à juste titre quelques questions : « Quelle est la position du gestionnaire de réseau sur la réinjection de l’électricité dans le réseau ? Comment les autorités fiscales traiteront-elles l’échange d’électricité entre la voiture et l’environnement domestique ou professionnel ? »

Source:gocar.be

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Publications similaires