Croatie 3-5 (a.p.) Espagne, la Roja en deux temps

Dominés en première période, les Croates profitaient néanmoins d’une erreur du gardien Unai Simón, qui manquait le ballon sur la passe en retrait de Pedri, pour ouvrir le score (20e).

Un temps sonné, les Ibériques reprenaient finalement leur domination et Pablo Sarabia, Espagnol le plus actif, trouvait l’égalisation en force à bout portant (38e).

Toujours les plus actifs au retour des vestiaires, les Espagnols prenaient les devants par l’intermédiaire de César Azpilicueta, le latéral de Chelsea qui propulsait une tête au fond des cages de Livaković (57e).

Vingt minutes plus tard, Ferran Torres lancé dans la surface faisait le break d’une frappe croisée assurée (77e). La réduction du score signée Oršić redonnait de l’espoir au vice-champion du monde (85e) et la Roja allait craquer dans le temps additionnel sur une tête de Pašalić qui décrochait une prolongation alors inespérée (90e+2).

Dans une prolongation ouverte, c’est l’Espagne qui reprenait l’avantage à la 100e minute de jeu avec Morata auteur d’un contrôle-frappe parfait. Puis le nouvel entrant Oyarzabal redonnait de nouveau deux buts de plus à l’Espagne qui n’allait plus laisser filer son avance pour rejoindre les quarts.

Source:fr.uefa.