De l’#argent pour aider le #cinéma en Fédération Wallonie-Bruxelles

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

De l’#argent pour aider le #cinéma en Fédération Wallonie-Bruxelles

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de renforcer de 2,8 millions d’euros le budget de la Commission du Cinéma afin de mieux financer et soutenir les films écrits et produits en Wallonie et à Bruxelles ainsi que les opérateurs audiovisuels.

La Commission du Cinéma, encadrée par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, est chargée d’attribuer les différentes aides à la production, au développement ou à l’écriture de films, courts métrages ou documentaires en Wallonie et à Bruxelles, ainsi que les aides aux opérateurs audiovisuels sur la base d’avis rendus par plus de 130 professionnels (65 hommes et 65 femmes) du secteur, représentatif des différents métiers de l’audiovisuels.

Cette hausse de 2 millions d’euros du budget consacré aux aides à la création était attendue par le secteur depuis plus de 10 ans. Cela représente une augmentation de près de 20 % de ses moyens. L’objectif est avant tout de mieux financer l’entièreté des formats soutenus (long métrage, court métrage, documentaire, film lab) grâce à une hausse des plafonds de toutes les aides octroyées, plutôt que d’augmenter le nombre de films soutenus. Toutefois, le nombre d’aides à l’écriture et au développement sera quant à lui augmenté, puisque ces aides, moins onéreuses que les aides à la production, sont essentielles pour assurer des projets qualitatifs qui suscitent l’intérêt des partenaires et des publics.

Ce budget permettra notamment de faire face à la hausse des coûts de production audiovisuelle et des salaires des artistes, techniciens et techniciennes en raison de l’inflation Une concertation sera menée avec le secteur afin de finaliser les augmentations de chaque barème.

Par ailleurs, le budget alloué aux opérateurs audiovisuels est revu à la hausse de 800.000 euros (soit 25 % en plus) afin de permettre de revaloriser les conventions pluriannuelles avec les exploitants de cinéma, les festivals, les distributeurs, les ateliers, les structures de diffusion, etc.

Photo : ©Bernard Rosenbaum