Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

De l’ecstasy dans des bouteilles de champagne !

L’Agence alimentaire belge est informée d’une dizaine de cas d’intoxications aux Pays-Bas et en Allemagne suite à la consommation d’une bouteille de 3 litres de champagne de la marque « Moët & Chandon Imperial Ice ». Les bouteilles concernées s’identifient par le numéro de lot « LAJ7QAB6780004 » et contiendraient de la MDMA (ecstasy). Il n’y a actuellement aucune indication que ces bouteilles soient présentes sur le marché belge et aucun incident similaire n’a jusqu’à présent été identifié en Belgique. L’AFSCA suit la situation de très près et est en contact étroit avec les autorités et fédérations concernées. Elle demande aux consommateurs qui auraient acheté ce produit en ligne d’être extrêmement vigilant et de ne pas le consommer.

Des bouteilles achetées en ligne

L’AFSCA appelle les consommateurs amateurs de champagne à être très attentifs s’ils voient ou ont acheté une bouteille en ligne de champagne Moët & Chandon Ice Impérial de 3 litres. Une enquête récente a mis en évidence, en Allemagne et aux Pays-Bas, que ce type de bouteille achetée en ligne contenait une quantité importante de MDMA, une drogue dure également connue sous le nom d’ecstasy. Les Autorités allemandes ont recensé ces derniers jours 7 personnes gravement malades et un décès. Aux Pays-Bas, selon le producteur, il y a eu 4 cas de maladie.

Dans les deux cas, les bouteilles concernées ont été achetées via un site web encore inconnu.

Le fabricant Moët Hennessy a informé les autorités hollandaises cette semaine. Il n’y a jusqu’à présent aucun élément permettant d’expliquer la présence de MDMA dans ces bouteilles. Il n’y a actuellement aucune indication que ces bouteilles soient présentes sur le marché belge et aucun incident similaire n’a jusqu’à présent été identifié en Belgique.

L’AFSCA suit la situation de manière extrêmement attentive et continuera d’informer les consommateurs. Dans l’état actuel de l’enquête, il n’est pas exclu que d’autres bouteilles de la même marque contiennent également de la MDMA.

Description du produit concerné et informations relatives à la MDMA

Selon les données actuelles de l’enquête, les produits concernés sont des bouteilles identifiées par le numéro de lot « LAJ7QAB6780004 ». Ce code se trouve sur l’étiquette au dos de la bouteille (voir photo ci-dessus).

Ces bouteilles étant opaques, il n’est pas possible à l’œil nu de distinguer celles qui contiendraient de la MDMA.

Du champagne qui contiendrait de la MDMA liquide aurait les caractéristiques suivantes:

– Il ne pétillerait pas

– Il aurait une couleur brune rougeâtre, qui s’assombrit avec le temps.

– Il aurait une odeur ressemblant à celle de l’anis.

Que faire si vous avez cette bouteille chez vous ?

Ne la consommez pas ! Vu le risque associé à la MDMA, le simple fait de tremper votre doigt dans le liquide et de le goûter peut entraîner de graves problèmes de santé, même sans ingestion.

Informez immédiatement notre Point de contact : https://www.favv-afsca.be/consommateurs/pointdecontact/

Si vous avez ingéré le liquide, appelez immédiatement le centre antipoison via le 070 245 245