Delhaize
|

Delhaize : la direction traite les syndicats comme des terroristes.

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Delhaize : la direction traite les syndicats comme des terroristes.

Ce 20/03 se tenait un conseil d’entreprise ordinaire chez Delhaize. Au-delà de l’annonce de la franchise, c’est une date qui était prévue depuis longtemps au calendrier syndical.

 

A leur grande surprise, les délégués mandatés à participer au conseil d’entreprise se sont retrouvés face à une rangée de gardes de sécurité. Ceux-ci les ont passablement fouillés avant qu’ils puissent rentrer dans la salle de réunion. Ces mêmes gardes se sont ensuite postés à l’intérieur pour « surveiller ».

 

Nous sommes profondément dégoûtés et scandalisés par cette nouvelle injure à l’encontre des représentants des travailleurs. De telles pratiques sont tout simplement répugnantes. Jamais dans notre histoire syndicale nous n’avons eu affaire à un tel mépris de la concertation sociale.

 

Nous ne sommes pas des terroristes ni des malfrats. En instaurant de telles mesures, Delhaize instaure un climat de malaise et d’agressivité. La concertation sociale devrait pouvoir se faire dans des conditions sereines, certainement pas avec des agents de sécurité postés aux quatre coins de la salle.

 

Nous ne pouvons tolérer cette situation. Demain est prévu un conseil d’entreprise extraordinaire. Nous refusons de participer aux réunions du conseil d’entreprise dans un tel contexte et exigeons que Delhaize change d’attitude.

 

La direction joue avec le feu. A bon entendeur…

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Publications similaires