Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Des #habitations durables en quelques jours pour des familles #sinistrées

Pour aider plusieurs familles affectées par les inondations de l’été passé, cinq maisons durables de haute qualité et fabriquées en deux semaines ont été offertes par la société belge Etex. Installées à Rochefort et à Pepinster, ce nouveau type de constructions modulaires est appelé à se multiplier dans le futur pour répondre aux besoins et nouvelles tendances du secteur de l’habitat. Le Ministre wallon du Logement Christophe Collignon salue cette approche.

Etex, entreprise belge basée à Zaventem et pionnière à travers le monde pour la construction légère, met à disposition son expertise en matière de bâtiments modulaires après les inondations de juillet 2021. Via sa marque e-Loft, elle vient d’annoncer qu’elle installera gratuitement trois maisons ossature bois dans la commune de Rochefort (province de Namur) dans les prochaines semaines et deux logements supplémentaires dans les prochains mois à Pepinster (province de Liège). Les trois logements à Rochefort sont des maisons familiales d’environ 85 m² à trois chambres avec un rez-de-chaussée et un étage.

Préfabrication = durabilité et circularité

Un des piliers stratégique d’Etex est de promouvoir la durabilité dans la manière dont l’entreprise développe ses activités. C’est pourquoi l’organisation est un leader pour les matériaux légers et la construction préfabriquée. Ces méthodes offrent des avantages tels que la réduction de l’utilisation des matières premières, de la consommation d’énergie, des déchets et des émissions. De plus, elles contribuent à améliorer la circularité à long terme en créant des opportunités de déconstruction, de réutilisation et de recyclage

Les maisons e-Loft d’Etex conjuguent ainsi performance thermique et respect de l’environnement. Avec la construction en atelier, la quasi-totalité des déchets y sont directement recyclés. De plus, l’installation rapide et simple réduit énormément les nuisances sonores ou visuelles des chantiers grâce à l’utilisation minimale de camions ou d’engins. Cette approche réduit les déchets et les dépenses d’énergie de 85% par rapport à d’autres constructions classiques.

Si ces habitations peuvent être construites en deux semaines en moyenne, tout en garantissant une qualité élevée, c’est grâce à plusieurs innovations cruciales. Les composantes de chaque maison sont assemblées sur des lignes de production en atelier pour constituer des modules trois dimensions prêts à être livrés, ce qui garantit des délais de fabrication maîtrisés. Les maisons sont ensuite transportées par camion sur le chantier où leur assemblage est finalisé en moins de 48 heures.

Responsabilité sociétale

Etex a pris l’initiative d’offrir cinq de ces maisons aux communes de Rochefort et Pepinster pour lesquelles les autorisations viennent d’être confirmées. À l’annonce de ce don, Christophe Collignon, Ministre wallon du Logement, des Pouvoirs locaux et de la Ville, déclare : « Je veux saluer ici ces entreprises comme Etex qui s’engagent pour les citoyens belges. Le Gouvernement wallon a déployé un maximum de mesures pour permettre le relogement des ménages et continue à travailler dur en ce sens. Dans ce cadre, l’offre de logements modulaires de qualité et disponibles rapidement est un plus important complétant les différents dispositifs mis en place. »

Bernard Delvaux, CEO d’Etex : « Chez Etex, la responsabilité sociétale fait partie de notre ADN. Il était important pour nous de faire don de notre expertise via ces cinq maisons construites de manière circulaire et qui ont une empreinte carbone très faible. Nos technologies de construction modulaire répondent à beaucoup de besoins en matière de logement dans le monde avec la construction rapide d’espaces de vie abordables, bien isolés, de haute qualité et esthétiques. » (Illustration : Guy Colson)

Source: Etex Group