Des logements sociaux neufs à Evere

 

Un nouveau projet de logements sociaux voit le jour au coin de la rue Fernand Léger à Evere. L’ensemble de deux bâtiments bas est réparti autour d’une allée verte. Ces bâtiments gérés par la SISP Everecity, comportent 26 logements dont 14 adaptés pour des personnes âgées ainsi qu’un local communautaire.

Au-delà de ces logements, l’aménagement des abords est également adapté aux personnes à mobilité réduite. De plus, un espace de jeu est aménagé au milieu des plantations. Ce nouveau site s’intègre parfaitement au quartier résidentiel existant ; ses maisons mitoyennes d’un côté et la tour résidentielle de l’autre. Le projet fait donc le lien entre tours et cité, le long d’un jardin partagé où se cultive le vivre ensemble.

Pour la Secrétaire d’État au Logement, Nawal Ben Hamou (notre photo): « Le complexe Léger représente un standard de qualité pour la politique du logement que nous souhaitons mener : la création ou la réhabilitation de véritables quartiers, de lieux de vie conviviaux où les enfants peuvent jouer en sécurité et où différentes générations d’habitants peuvent se croiser, partager des services communs et échanger. Le travail réalisé par les architectes permettra non seulement aux locataires de disposer de logements passifs de qualité mais illustre aussi de manière touchante l’attention portée à nos aînés et aux espaces communs qu’ils partageront avec l’ensemble des familles. »

Des logements passifs et intergénérationnels

Le projet s’est développé autour d’une mixité intergénérationnelle. Cette volonté de rencontres intergénérationnelles se devine dans la composition des logements du projet Léger : on retrouve ainsi 14 logements à une chambre dédiés aux aînés au rez-de-chaussée, tandis qu’aux étages, il existe quatre appartements à deux chambres, trois appartements à 3 chambres et cinq à 4 chambres, permettant d’accueillir des familles nombreuses. Les logements fraichement construits sont lumineux et fonctionnels.

Des espaces verdurés, un local communautaire et une zone de jeu permettent aux habitants du quartier de se rencontrer, et de créer ainsi une mixité intergénérationnelle entre les familles et les personnes âgées.

Le bourgmestre d’Evere, Ridouane Chahid, valide : « La construction de ces 26 logements est une bouffée d’air, et une nouvelle dynamique pour tout le quartier. Cela permettra des contacts intergénérationnels, ce qui est la marque de fabrique à Evere ». (…)