Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Les Défis Administratifs pour les Conducteurs Étrangers en Belgique

Des dizaines d’automobilistes étrangers domiciliés en Belgique risquent de devoir repasser leur permis de conduire malgré des années d’expérience. La complexité administrative pose des obstacles majeurs à leur maintien sur la route.

La problématique réside dans le processus de domiciliation exigeant que les étrangers s’installent en Belgique dans les 185 jours suivant leur arrivée. Pour continuer à conduire, les personnes provenant de pays hors Union européenne doivent obtenir l’équivalence belge de leur permis étranger. Cependant, un manque crucial d’information crée des complications.

Lutte pour l’Équité : Le Combat de Maître Felicia Postaru

L’avocate, Maître Felicia Postaru, s’oppose vigoureusement à cette mesure, déclarant dans La Libre, “on ne leur dit pas ce qu’ils doivent faire et ce qu’ils ne doivent surtout pas faire.” Des cas déchirants émergent, notamment celui d’un homme de plus de 60 ans, domicilié en Belgique, contraint de repasser ses examens malgré son permis moldave de plus de quarante ans, mettant en péril son emploi de chauffeur-livreur.

>