Equipements sportifs du bassin Vergote : plus que 5 équipes en compétition

Equipements sportifs du bassin Vergote : plus que 5 équipes en compétition

Sur la base du rapport d’analyse de la Société d’Aménagement Urbain (SAU) et en concertation avec Bruxelles-Ville, le Gouvernement de Bruxelles-Capitale a sélectionné 5 équipes parmi les 58 candidatures reçues pour le marché public européen pour la construction d’un complexe sportif régional entre le Rederskaai et le Groendreef sur le canal.

La construction du complexe sportif s’inscrit dans le cadre du contrat de rénovation urbaine 1 « Citroën-Vergote ». C’est l’un des projets prévus sur le canal, notamment la rénovation et l’agrandissement du parc Maximilien, le réaménagement de la place du Monument au Travail et la construction d’installations sur Havenlaan, comme la salle de concert Magasin 4.

Les 5 équipes pluridisciplinaires (1) retenues pour la deuxième phase de ce marché public sont désormais invitées à remettre une offre avec une esquisse de leur conception. Il concerne les bureaux suivants :

– B-architecten NV

– Bel architecten – Crit architectes – Weinand

– Dierendonckblancke – Robbrecht en Daem architecten

– Label architecture – Muoto

– URA – RRA

Ce centre sportif d’environ 5.400 m² de surface brute sur un terrain d’environ 2.600 m² sera composé d’une salle omnisports, d’une salle de gymnastique, d’une salle d’escalade, de courts de padel et d’une cafétéria. Le gouvernement régional a confié la mise en service déléguée à la Société d’Aménagement Urbain (SAU) qui mettra en œuvre le projet. Après livraison, il sera géré par la Ville de Bruxelles.

Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, note que « ce projet emblématique de la première vague de contrats de rénovation urbaine vise d’une part à apporter une réponse au manque d’équipements sportifs pour les habitants de cette partie de Bruxelles et pour tous les Bruxellois en général et, d’autre part, veut donner plus de vie à cette zone entre le canal et le Noordwijk en attirant un public diversifié. »

Gilles Delforge, directeur de SAU, souligne que « le nombre de candidatures reçues par le MSI montre le niveau d’intérêt pour ce projet régional ambitieux, qui fera revivre un lieu méconnu de la majorité des Bruxellois. Je ne peux qu’attendre cela avec impatience car cela augure bien pour ce projet et en général pour l’évolution de la zone du canal, où SAU est impliqué dans d’autres projets gouvernementaux tels que la salle de concert Magasin 4 et la caserne des pompiers. » (Photo : ©SAU-MSI)

(1) Architecture, stabilité, techniques spéciales, expertise en environnement et durabilité, coordination hygiène et sécurité, acoustique.