Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Expo Jeff Wall à la Galerie Meert

La Galerie Greta Meert est heureuse de présenter la première exposition de Jeff Wall à la galerie depuis 1991. Cette exposition, qui se déroule sur trois étages, comprend des photographies récentes et antérieures couvrant la carrière de l’artiste canadien depuis les années 1980 à nos jours.

 

De ses photographies documentaires ou « quasi documentaires » aux productions ambitieuses de ses photos de type cinématographiques, le répertoire de Jeff Wall lui permet d’explorer les entre-deux ambigus de la création photographique à travers une observation prolongée du quotidien. De par son engagement avec la forme picturale du tableau — depuis ses caissons lumineux jusqu’aux récentes impressions pigmentaires et gélatino-argentique — l’artiste continue d’élargir la notion de photographie comme art en abordant de façon simultanée les spécificités et les parentés complexes qu’elle entretient avec les autres formes d’art et moyens de représentation. Comme l’écrit Aaron Peck, pour Wall « la photographie devient un moyen, à travers l’héritage de l’avant-garde, de faire avancer le projet des arts figuratifs, qui, par un accident de leur nature, documentent l’esprit et les détails du temps dans laquelle une œuvre d’art est composée. »

 

En préparant cette exposition, l’artiste a pris en compte les inévitables répétitions de motifs qui adviennent en travaillant de façon picturale. En reconnaissant le retour de certains thèmes tout au long de son œuvre, il renforce paradoxalement l’aspect singulier du tableau. Par exemple, dans Monologue (2013), Listener (2015) et dans l’œuvre plus récente intitulée Event (2020) où deux hommes en costume de soirée sont engagés dans une confrontation, l’artiste capture un acte de parole ; un élément qui échappe à la photographie et qui, par conséquent, montre une limite du médium. Dans le lexique de l’artiste, ces scènes constituent des occurrences, une large catégorie de photographies qui contrastent avec les non-occurrences comme en témoignent les nombreux paysages présentés dans cette exposition, tel que Rock surface 1 & 2 (2007) et Hillside near Ragusa (2007).

 

Alors que de tels regroupements pourraient à nouveau être faits avec des images comme Mask maker (2015), Man in a mirror (2019) et Sunseeker (2021) qui représentent toutes des personnages dans divers états d’absorption, des échos plus subtils mais tout aussi perceptibles peuvent également être décelés entre des images radicalement différentes. La démarcation géographique et économique dans Property line (2015) offre une relation inattendue avec la ligne tangible de la cabine du Pawnshop (2009) où un homme est vu sur le point de se défaire d’un bien précieux : une guitare électrique bleue.

 

Jeff Wall est né en 1946 à Vancouver (Canada) où il vit et travaille. Ses expositions personnelles incluent Glenstone, Maryland (2021) ; Collection Economou, Athènes (2019) ; Kunsthalle Mannheim, Allemagne et Mudam Luxembourg (2018) ; Musée d’art Pérez, Miami (2015) ; Stedelijk Museum, Amsterdam, Kunsthaus Bregenz, Autriche et Louisiana Museum of Modern Art, Humlebaek, Danemark (2014-15) ; Art Gallery of Western Australia, National Gallery of Victoria, Melbourne et Museum of Contemporary Art Australia, Sydney (2012-13) ; Pinakothek der Moderne, Munich, Allemagne (2013) ; Centro Galego de Arte Contemporanea, Saint-Jacques-de-Compostelle, Espagne (2011) ; Musée Tamayo, Mexico (2008) ; The Museum of Modern Art, New York, Art Institute of Chicago et San Francisco Museum of Modern Art (2007) ; Tate Modern, Londres et Schaulager, Bâle, Suisse (2005). Ses expositions collectives incluent la 5e Biennale de Shanghai (2004) ; Documenta 11, Cassel, Allemagne (2002) ; 12e Biennale de Sydney (2000) ; 24e Biennale de São Paulo (1998) ; et Documenta 10, Cassel, Allemagne (1997). (Photo : Jeff Wall, Mother of pearl 2016, inkjet print (63,7 x 74,2 x 3,5 cm). © Jeff Wall. Courtesy the artist and Galerie Greta Meert)

Expo « JEFF WALL » à la Galerie Greta Meert: 13, Rue du Canal, 1000 Bruxelles du 9 septembre au 5 novembre 2022.

Heures d’ouverture :

Gallery Weekend : vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 septembre ’22, ouvert de 11h à 19h.

Pendant l’exposition jusqu’au 5 novembre ’22, ouvert du mardi jusqu’au samedi inclu, de 14h à 18h. Renseignements : tél. 02 219 14 22, http://galeriegretameert.com/

  • 09/09/2022
  • 05/11/2022