Faux pour de vrai

La Maison de l’histoire européenne a pour objectif de devenir le musée-phare sur les phénomènes transnationaux qui ont marqué notre continent. En interprétant l’histoire sous l’angle européen, elle relie et compare nos expériences partagées et leurs différentes interprétations. Son ambition est de favoriser l’apprentissage selon des perspectives transnationales en Europe.

La Maison de l’histoire européenne est un espace propice à l’apprentissage, à la réflexion et au débat, ouvert aux publics de toutes générations et de tous horizons. Notre mission première est d’améliorer la compréhension de l’histoire européenne dans toute sa complexité, d’encourager l’échange d’idées et de remettre les hypothèses en question.

Le musée présente l’histoire de l’Europe de manière à sensibiliser le public à la diversité des perspectives et des interprétations. Il préserve les souvenirs partagés et les souvenirs qui divisent. Il présente l’histoire de l’intégration européenne et de ses fondements et recueille des objets à cette fin. La Maison de l’histoire européenne, qui est un projet du Parlement européen et fait partie de son offre destinée aux visiteurs, est indépendante sur le plan académique.

Notre collection transnationale, nos expositions et nos programmes offrent des expériences inattendues et stimulantes. Grâce à des actions de sensibilisation et des partenariats, nous nous efforçons de renforcer la dimension européenne dans l’histoire que l’on débat, que l’on expose et que l’on enseigne. La Maison de l’histoire européenne est un lieu de rencontres et d’échanges, qui fournit une interprétation du passé sous de multiples angles, faisant ainsi le lien vers les enjeux qui comptent pour l’Europe d’aujourd’hui.

Fake for Real

inconnu.gif

Une histoire du faux et de la contrefaçon

(OCTOBRE 2020 – JANVIER 2022)

Dans la grisaille de la routine quotidienne, le sensationnel, le spectaculaire et le surnaturel nous permettent d’échapper à l’ordinaire. Mais le jeu de l’imposture n’est amusant que si nous en acceptons les règles. Ceux qui se laissent abuser risquent gros: argent, crédibilité, intégrité… Certains y ont laissé la vie.

Aujourd’hui, la désinformation est partout, mais le mal est ancien. L’histoire regorge de faux-semblants de toutes natures. Le Cheval de Troie, modèle mythologique de la supercherie, fait ainsi écho aux problèmes contemporains d’un monde dominé par Internet.

Embarquons pour un voyage dans le temps et aventurons-nous au gré des fraudes et falsifications qui ont jalonné l’histoire tout en gardant un œil sur la réalité des choses.

Igor Pliner Photographe