#Ferrero : l’usine d’Arlon reçoit le feu vert définitif de l’Afsca

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

L’usine d’Arlon du géant italien Ferrero, fermée au printemps dernier suite à une contamination à la salmonelle, a reçu le vert définitif de l’Afsca pour relancer sa production, rapporte L’Écho ce vendredi. Le site ne bénéficiait jusqu’ici que d’une autorisation temporaire de trois mois.

Mise à l’arrêt en pleine période de Pâques, l’usine Ferrero d’Arlon va enfin pouvoir commencer à tourner la page du scandale lié à la salmonelle. Après de longues semaines d’arrêt et un nettoyage en profondeur des installations, le site avait été provisoirement autorisé par l’Afsca à relancer sa production pour une période de trois mois à partir de la mi-juin. Le feu vert délivré ce vendredi par l’agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire est lui définitif. Selon l’agence, toutes les conditions soulevées en juin ont été remplies, y compris celle qui prévoyait que toutes les matières premières, produits semi-finis et produits soient analysés avant de quitter l’usine. « L’octroi de notre licence de production indique que tout est en place pour que notre usine puisse produire en toute confiance et nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter que cela ne se reproduise », a réagi la porte-parole de Ferrero, Laurence Evrard, auprès de L’Écho. Le feu vert de l’Afsca est synonyme d’un retour au système de l’auto-contrôle à l’usine d’Arlon, même si le site fera l’objet de contrôles supplémentaires de la part de l’Afsca au cours de l’année à vernir. À noter que les justices belge et française poursuivent leurs enquêtes afin de déterminer les éventuelles responsabilités dans cette affaire.

Source:gondola.be