Feu vert à l’extension du terminal à conteneurs du Port de Bruxelles

Feu vert à l’extension du terminal à conteneurs du Port de Bruxelles

Le conseil d’administration du Port de Bruxelles a décidé  l’extension du terminal à conteneurs de l’avant-port. La superficie actuelle de 1,67 hectare sera augmentée de 4,2 hectares par une extension du terminal à conteneurs sur des terrains adjacents appartenant au Port de Bruxelles. Le nouveau terminal aura une superficie totale de près de six hectares.

Cette décision intervient alors que le terminal actuel est arrivé à saturation, et que le transport de conteneurs connaît une croissance internationale continue. La localisation du terminal dans l’avant-port, le long d’un canal à grand gabarit qui relie Bruxelles à Anvers, est une solution d’avenir pour permettre un développement durable du transport de conteneurs en favorisant leur acheminement depuis et vers Anvers par la voie d’eau plutôt que par la route.

Avec cette extension, qui va plus que tripler la surface actuelle du terminal, le Port de Bruxelles choisit le projet le plus ambitieux, mais aussi celui qui apportera le plus de valeur ajoutée à la Région. En effet, la capacité du terminal passera de 50.000 EVP (équivalent vingt pieds) actuellement à 120.000 EVP grâce à cette extension. Mais ce développement rendra également possible l’intensification sur le site du déploiement d’activités logistiques à haute valeur ajoutée (opérations de douanes, empotage et dépotage, préparation de commandes, etc.) et renforcera le rôle du terminal en matière de distribution urbaine durable.

Anthony Baert, vice-président du Port de Bruxelles, se réjouit de cette décision ambitieuse : «Grâce à cette extension, le Port de Bruxelles réalise un projet à la fois rentable économiquement, mais aussi bénéfique pour l’environnement. En effet, grâce à cette extension, nous pourrons accentuer la part du transport de conteneurs par la voie d’eau en le rendant plus compétitif par rapport au transport routier. Avec le développement d’activités logistiques à haute valeur ajoutée, nous œuvrons également en faveur de l’emploi bruxellois et du développement économique de la Région. »

L’extension du terminal à conteneurs représentera un investissement de la part du Port de Bruxelles de 6,8 millions d’euros. C’est l’un des projets majeurs du masterplan à l’horizon 2040 du Port de Bruxelles et l’une des actions du contrat de gestion 2021-2025 qui lie le Port à la Région de Bruxelles-Capitale.

Le terminal à conteneurs est actuellement exploité par TTB (Trimodal Terminal Brussels), racheté par la société Van Moer en mars de cette année, dont la concession s’achève mi-2023.

Un appel à projets pour l’extension du terminal sera publié dans le courant du premier trimestre 2022, avec comme objectif la conclusion d’un nouveau contrat de concession pour le nouveau terminal en juillet 2023, à l’expiration de la concession actuelle.

Le terminal à conteneurs actuel a été mis en service en 2003 et a connu une croissance régulière et continue jusqu’à la quasi-saturation actuelle.

Pour Alain Maron, Ministre de tutelle du Port de Bruxelles, « Cette extension prend tout son sens dans le contexte actuel d’intensification du trafic de marchandises conteneurisées, dont nous voulons éviter qu’elle vienne s’ajouter au trafic routier. En 2020, c’est 42.452 conteneurs qui ont transité par le terminal, soit 42.000 camions qui ne sont pas rentrés dans la Région. La logistique est un enjeu fondamental qui demande des infrastructures adaptées et compatibles avec la transition économique amorcée à Bruxelles. Un terminal à conteneurs permettant d’absorber la croissance tout en développant des activités connexes sont un atout pour la Région, et c’est pourquoi nous soutenons, via une dotation régionale au Port de Bruxelles, la mise en œuvre du projet ».