France 3-3 (4-5, t.a.b) Suisse, la Nati tient son exploit

Une équipe de Suisse obstinée et pleine de talent montre la sortie aux champions du monde à l’issue d’un duel qui est allé jusqu’aux tirs au but.

Kylian Mbappé a manqué le cinquième tir au but français, alors que le score (3-3) n’a pas évolué pendant la prolongation malgré une domination et des occasions françaises.

Le match

C’est un match fou auquel ont assisté les 25 000 spectateurs du National Arena de Bucarest. Même si la première période a été assez terne, voire même inquiétante pour les Bleus. D’ailleurs, les choses démarraient mal pour les joueurs de Didier Deschamps. Seferović s’élevait plus haut que Lenglet et plaçait une tête piquée imparable pour Lloris (0-1, 15e). Dans l’ensemble, les Français déjouaient tout au long de cette première période dans un système à trois derrière qu’ils ne maîtrisaient visiblement pas…

La Suisse menait dont logiquement à la pause. Mais on se disait que la France avait également encaissé le premier but en huitième de finale à l’EURO 2016 – Robbie Brady avait donné l’avantage à la République d’Irlande après 3 minutes et la France avait été menée jusqu’à la 57e minute avant de revenir pour finalement l’emporter 2-1. On gardait donc espoir côté français…

Mario Gavranovic égalise à la 90e minute

Mario Gavranovic égalise à la 90e minuteGetty Images

Pourtant, les choses se précipitaient en seconde période. Sur un tacle très appuyé de Pavard, l’arbitre argentin désignait le point de penalty. Lloris partait du bon côté sur la frappe de Rodriguez et maintenait la tête des Bleus hors de l’eau (55e) pour lancer un scénario qui restera longtemps gravé. Cet arrêt constituait même un électrochoc pour ses partenaires.

Sur une erreur de placement de la défense suisse, Mbappé lançait Benzema en profondeur. L’attaquant du Real devançait la sortie de Sommer et poussait le ballon d’un petit piqué au fond des filets. (1-1, 57e). En moins de deux minutes, le match se retrouvait sens dessus dessous. Une tête de l’attaquant français au second poteau, suite à une première tentative de Griezmann repoussée par Sommer, faisait encore mouche (2-1, 59e). Les Bleus pouvaient souffler.

La Suisse semblait d’ailleurs sombrer totalement suite à un nouveau but français. Pogba expédiait un boulet de 25 mètres dans la lunette de Sommer (3-1, 77e). Au passage, il venait de marquer un but dans chacun des quatre derniers tournois majeurs (CM 2014, EURO 2016, CM 2018 et EURO 2020), son dernier but avant ce soir remontant à la finale de la Coupe du monde 2018.

Mais les Suisses finissaient en boulet de canon. Sur un centre de la gauche de Mbabu, Seferović inscrivait un doublé d’un coup de tête puissant (3-2, 81e). Puis sur une perte de balle de Pogba en milieu de terrain, les Suisses partaient en contre. Gavranović évitait l’intervention d’un défenseur français et expédiait une frappe du droit dans le petit filet de Lloris, pris sur sa droite (3-3, 90e).

La France dominait la prolongation et se créait plusieurs occasions. Coman frappait même sur la barre de Sommer. Mais le score n’évoluait plus. La séance de tirs au but se ponctuait par un arrêt du gardien suisse sur la tentative de Mbappé, cinquième tireur du côté bleu. La Suisse se qualifie pour les quarts de finale pour la première fois de son histoire et jouera la 2 juillet contre l’Espagne à Saint-Pétersbourg. Après les champions d’Europe portugais, les champions du monde français disent au revoir à l’EURO.

Source:fr.uefa.