#IMMOBILIER : Charleroi aura un espace de co-living en lieu et place de l’ancien hôtel des chemins de fer

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#IMMOBILIER : Charleroi aura un espace de co-living en lieu et place de l’ancien hôtel des chemins de fer

La société de co-living Ikoab et l’entreprise Koeckelberg ont l’ambition de faire de l’hôtel des chemins de fer de Charleroi le plus grand complexe de co-living du pays. 70 chambres, un food market, jardin et une salle de cinéma font partie intégrante du projet. Le bureau d’architecture Goffart-Polomé a été choisi pour concevoir ce nouveau bâtiment.

Mis en vente par la SNCB, ce bâtiment de Henry van de Velde aux formes de paquebot vient de trouver acquéreurs : la société de co-living Ikoab et l’entreprise Koeckelberg.

Quelque 70 chambres privatives, d’une superficie allant de 24 à 52 mètres carrés, y seront aménagées. Le complexe fera, au total, près de 5.250 mètres carrés. On note aussi la future présence d’une salle de cinéma, d’une salle évènementielle et une terrasse de près de 300 m² sur le toit de l’immeuble.

Selon les promoteurs, le projet s’intègre parfaitement dans le master plan élaboré par la ville de Charleroi. Le plateau du rez-de-chaussée serait dédicacé à l’aménagement d’un food market. Des logements adaptés aux PMR sont prévus à l’étage, une première dans le co-living en Belgique.

Le bureau d’architecture Goffart-Polomé a été choisi pour concevoir ce nouveau bâtiment, qui a pu compter sur le suivi du fonds Henry van de Velde.

La structure du bâtiment est constituée d’une série de poteaux-poutres régulièrement espacés. Les dimensions de la trame sont de 3,60 m x 6,70 m avec un couloir central de 2,80 m. Cette structure permet de placer aisément différentes typologies de chambres privatives de 24 à 52 mètres carrés bruts. Afin de garder une ambiance familiale, chaque étage fonctionnera de manière autonome, avec des espaces partagés. Les deux toitures plates seront aménagées en terrasse jardin, la toiture centrale pouvant accueillir des panneaux photovoltaïques. (©Tim Dirven et Goffart-Polomé)

  • co-living