Italie 1-1 Espagne (4-2 t. a. b.)

L’Italie s’est qualifiée pour la finale, dimanche à Londres, l’issue de la séance des tirs au but.

Les Italiens avaient ouvert le score à l’heure de jeu par Federico Chiesa avant l’égalisation d’Álvaro Morata à dix minutes de la fin. Ces équipes se retrouveront en demi-finale de l’UEFA Nations League à San Siro de Milan le 8 octobre.

Pour la première fois de son histoire, l’Espagne est éliminée en demi-finale d’un EURO ou d’une Coupe du Monde. C’est cruel pour le peuple espagnol, c’est surtout cruel pour les joueurs de Luis Enrique qui ont réalisé une très belle prestation devant l’Italie. Mais voilà, en football, il ne suffit pas de dominer, il faut aussi marquer.

L’Italie le sait mieux que quiconque, elle qui a été dominée en première période sans tir cadré pas un seul tir cadré en 45 minutes et une seule incursion d’Emerson. En deuxième période, les hommes de Roberto Mancini l’ont joué plus finement : ils ont laissé venir les Espagnols et ont procédé par des fulgurances en contre. L’une d’elles est allée au bout sur un exploit personnel de Federico Chiesa.

L’Espagne avait beaucoup tenté jusque-là, elle avait tout raté. Elle a fini par égaliser grâce à un joueur à part, Álvaro Morata. L’attaquant de la Roja a débuté sur le banc dont il est sorti pour coller un plat du pied au fond des filets après un échange avec l’intenable Dani Olmo. Mais Morata a vu ses démons resurgir lors de la séance des tirs au but quand il a manqué sa tentative, ce qui a laissé le champ libre à Jorginho pour envoyer tout en finesse les Italiens en finale à l’issue d’un match d’une énorme intensité.

Source:fr.uefa