Ixelles : des comptes en boni pour 2019 et 4 millions pour la relance économique en 2020 !

 

 

Ce soir, l’échevin des finances, Bea Diallo, soumettra au vote du conseil communal les comptes 2019 en boni de + de 3 millions € et la seconde Modification Budgétaire de 2020 qui n’est autre que le plan de relance économique de la commune d’Ixelles pour faire face à la crise sanitaire.

Ce plan de relance est constitué principalement de primes et subsides. Concrètement, 4 millions d’euros ont été mis sur la table avec pour ambition de relancer l’économie locale.

 

Ce montant sera réparti de la manière suivante : 2 millions pour le commerce et HORECA (2500 acteurs) ; 1 million € pour la Culture (plus de 150 acteurs), la Jeunesse (plus de 80 associations/école de devoirs), le Sport (plus de 150 clubs/associations), la petite enfance et les familles monoparentales et enfin 1 million € pour des chèques d’économie locale.

Pour l’HORECA, une prime unique de 1000 € viendra compléter la prime régionale, déjà existante. Pour les commerces, ce sera une prime de 650 € qui sera allouée à chaque commerçant ixellois. L’édile politique explique : « L’idée de cette prime, c’est surtout de prendre en charge les frais qui n’étaient pas initialement prévus, comme des masques, gels, plaque de plexi, Etc… »

À côté de ces primes, il y aura également des suppressions et diminution de taxes qui devraient soulager les différents acteurs économiques, culturels et événementiels.

Le socialiste, Bea DIALLO, souligne que : « La volonté de la majorité PS-ECOLO est de soutenir et de relancer l’activité économique locale, d’éviter les faillites et de sauver des emplois ! Avec mes collègues, nous avons décidé de cibler les secteurs qui ont le plus besoin ».

Pour 2020, la crise COVID va coûter plus de 6,7 millions € avec un impact aussi bien sûr les recettes que les dépenses de la commune. Les recettes diminuent d’1million € alors que les dépenses augmentent de 5,6 millions € (incluant les 4 millions € pour la relance de l’économie locale).

 

Malgré cette charge supplémentaire, la commune conserve toujours un boni de 16 millions au niveau du résultat global cumulé au compte.


Previous post Réouverture Musée Art & Histoire
Next post ALERTE CANICULE