Janssen Pharmaceutica testera un vaccin contre le coronavirus dès juillet en Belgique

Janssen Pharmaceutica et sa société mère Johnson & Johnson ont plus de 50% de chances de développer un vaccin efficace contre le coronavirus, assure mercredi la société pharmaceutique. Les études cliniques sur des humains pourront commencer deux mois plus tôt que prévu.

La société prévoyait d’entamer les essais cliniques sur les êtres humains en septembre mais les bons résultats de la phase préclinique et une collaboration efficace avec les autorités sanitaires lui permettent d’anticiper ces tests, désormais programmé pour la seconde quinzaine de juillet.

Une centaine de tests pour la phase 1

Dans une première phase, 1.045 adultes en bonne santé seront testés aux États-Unis et en Belgique. “En Belgique, il s’agira d’une centaine pour la phase 1”, détaille le porte-parole de l’entreprise Tim De Kegel. “Pour les phases ultérieures, ce nombre passera à plusieurs milliers.”

Résultats prévus pour l’année prochaine

La société pharmaceutique prévoit que les résultats des études cliniques seront disponibles au début de l’année prochaine. “Nous espérons disposer d’une première production d’ici là”, ajoute Tim De Kegel. La production a d’ailleurs déjà commencé afin de gagner le plus de temps possible. Selon le porte-parole, cela comporte des risques car le développement peut encore connaître des ratés.

L’entreprise estime son taux de réussite à plus de 50%.