Krëfel livre en vélos cargos à Bruxelles

Krëfel instaure des livraisons à vélo cargo à Bruxelles. Ce nouveau service s’inscrit dans la mission de la chaîne d’électro, qui veut servir ses clients de manière encore plus sûre, rapide et écologique.

 

Zone 30

À partir du début du mois prochain, la vitesse sera limitée à 30 km/h dans la majeure partie de Bruxelles. Krëfel y réagit en lançant un service de livraison à vélo dans cinq communes de la capitale : Saint-Gilles, Etterbeek, Bruxelles-Centre, Ixelles et Saint-Josse-ten-Noode. Pour ces livraisons, le détaillant travaillera en collaboration avec Cargo Velo et Dyoxide de Gambettes. L’objectif est de déployer ensuite le service dans l’ensemble de Bruxelles, puis à d’autres villes. À partir de 20€ d’achat, tous les articles à l’exception du gros électroménager et des téléviseurs seront livrés gratuitement à votre domicile.

 

La crise du coronavirus a également donné un coup de pouce à l’e-commerce chez Krëfel. Le nombre de commandes « click&collect » a nettement augmenté pendant le deuxième confinement. « Pendant cette crise, ce service a répondu à un réel besoin chez les clients. Nous travaillons avec ce système d’enlèvement dans les magasins depuis plusieurs années maintenant, et nos 1350 employés veillent à ce qu’il se déroule de manière parfaitement sûre et efficace. Nous allons maintenant livrer à vélo, une alternative écologique et rapide aux camionnettes et à la voiture. C’est notre façon d’aider Bruxelles à relever le défi de la mobilité », a déclaré Jonathan De Nys, directeur commercial de Krëfel Belgique.

 

La chaîne de magasins d’électro vient de terminer la rénovation de son magasin à Auderghem. Les clients pourront désormais y tester les produits dans des zones spéciales. En outre, une salle y est entièrement consacrée à la beauté : le Beauty Bar. L’entrepôt a également été entièrement rénové afin que les clients puissent venir enlever leurs colis sans contact.

 


Previous post KBR remporte un visit.brussels Award
Next post La ministre De Sutter et le Premier ministre De Croo demandent aux administrations fédérales d’appliquer autant que possible le télétravail