L INCROYABLE ODYSSEE DU GRAND OBELISQUE D AXOUM

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

L INCROYABLE ODYSSEE DU GRAND OBELISQUE D AXOUM
Un obélisque, haut de 24 mètres, pesant près de deux cents tonnes, trouvé brisé en cinq morceaux sur le sol d’Axoum en Éthiopie, est transporté à Rome en 1937 sur ordre de Mussolini. Après moult péripéties, il est érigé à la gloire du « Nouvel Empire romain », en face de l’ancien ministère des Colonies, à proximité du Circo Massimo. Suite à des engagements pris par le gouvernement italien, ce monument rejoint sa place originelle, au milieu du champ de stèles d’Axoum, le 4 septembre 2008. Il retrouve ainsi sa haute valeur symbolique et politique à l’endroit où il fut découvert, résultat d’une lente prise de conscience du respect dû au Patrimoine mondial culturel, à sa conservation et à sa restitution.
Cet ouvrage nous raconte l’incroyable odyssée d’un monument-symbole mystérieux, témoin de l’histoire de la pensée humaine dans un pays – l’ancienne Abyssinie – où le passé est présent.
Situé dans les montagnes du nord de l’Éthiopie, le royaume d’Axoum s’étendait sur les deux rives de la mer Rouge, du Tigré à l’Érythrée et à une partie de l’actuel Yémen. C’était l’État le plus puissant entre l’Empire romain d’Orient et la Perse. Riche capitale caravanière, Axoum constituait le centre des grandes routes commerciales, le carrefour de trois continents – l’Afrique, l’Arabie et le monde gréco-romain, du Ier au VIIIe siècle après J.-C.
De cette antique Axoum, berceau d’une mythologie millénaire influencée par les Grecs, les juifs puis les chrétiens, demeurent les majestueuses stèles funéraires et les importants monuments liés à l’arrivée du christianisme dans le pays dès le début du IVe siècle.
Découvrez les mythes qui ont créé des mondes merveilleux et qui apportent un éclairage sur les motivations des grandes entreprises humaines dont font partie les obélisques d’Axoum, les plus grands jamais travaillés par la main de l’homme.
Editions Favre

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux