Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

La commune d’Anderlecht encourage les citoyens à embellir leurs façades.



A l’initiative du Bourgmestre d’Anderlecht Fabrice Cumps et de l’Echevin de
l’Urbanisme et de l’Environnement Alain Kestemont, avec le soutien du Collège
échevinal, la commune d’Anderlecht lance une campagne de sensibilisation
pour l’embellissement des façades détériorées.
Anderlecht souhaite sensibiliser la population à l’embellissement des façades à rue,
celles ci jouent en effet un rôle important dans le bien être des habitants et la
valorisation des quartiers.
Afin de pouvoir remédier au problème des façades détériorées et abandonnées, trop
nombreuses à Bruxelles, la région a décidé d’aider les propriétaires, commerçants et
entrepreneurs, en octroyant une prime d’embellissement des façades pouvant aller,
sous conditions, jusqu’à 85% du prix de la rénovation.
La commune d’Anderlecht souhaite faire connaître cette prime généreuse à ses
habitants afin qu’ils puissent en profiter et ainsi recréer un environnement plus
agréable à vivre. Pour cela, une distribution de documents informatifs est prévue
par les Gardiens de la Paix du service de la prévention.
Les propriétaires concernés par cette problématique et qui ne réagiront pas face à
ces détériorations feront l’objet d’une taxation communale par le service des
inspections et conformités urbanistiques (ICU, anciennement dénommé service
taxes contrôles). Le montant de cette taxe communale peut dépasser le coût d’une
rénovation complète. De quoi inciter les propriétaires à investir dans la rénovation
de leur façade