La Commune d’Ixelles et le photographe Thomas Jean s’associent dans le cadre d’une exposition virtuelle de La Minute Sauvage

« En temps de coronavirus, Ixelles souhaite soutenir les initiatives artistiques. Nous avons donc invité le photographe animalier de La Minute Sauvage, Thomas Jean, à partager son travail, grâce à une exposition virtuelle. Pas de vernissage, pas de discours, pas de cimaises mais une véritable expo quand même ! », explique Christos Doulkeridis.

« Les villes à succès de demain seront celles qui auront (notamment) fait le pari d’intégrer la faune urbaine sauvage. Mais pour la protéger, il faut la connaître, l’observer, la respecter, la valoriser. C’est pourquoi nous voulions mettre à l’honneur tous ceux et toutes celles qui, patiemment, attendent, scrutent, et nous dévoilent toute cette richesse », détaille Yves Rouyet, Echevin du Bien-être animal.

La plupart des bruxellois n’ont pas conscience du fait qu’ils cohabitent avec l’oiseau le plus rapide au monde, une population de renards qui avoisine les 3500 individus, l’une des plus petites chouettes d’Europe ou encore l’un des oiseaux les plus coloré de Belgique. Ce ne sont que quelques exemples de ce que La Minute Sauvage vous propose de découvrir au fil de l’exposition.

« Les zones propices à la présence de la biodiversité se réduisent en Région bruxelloise. Si rien n’est fait pour leur préservation, l’appauvrissement de la biodiversité en milieu urbain sera irrémédiable. La Minute Sauvage met en lumière les différentes espèces animales de notre ville. Informer le public de leur présence permettra de mieux les protéger », souligne Thomas Jean.

Une sélection des plus belles photographies de Thomas Jean visibles sur un site internet temporaire : www.laminutesauvageixelles.com, du 26 mai au 26 juillet 2020.