fatigue métal meo 07 09

La fatigue du métal. Premier roman du bruxellois Olivier Kerr

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Dans l’Éthiopie où la guerre civile est imminente, un artiste occidental parti en quête d’une inspiration rimbaldienne est forcé de s’interroger.

Quelle est la place de l’art quand la famine et la sécheresse menacent, quand le déchaînement de la violence s’annonce comme une fatalité ?

Cela a-t-il un sens, dans ces conditions, de se consacrer à la poésie ou de collecter des images mythologiques anciennes et de méditer sur les mythes fondateurs d’une société ?

L’usage banalisé du khât, une drogue locale, est-il une fuite ou un stimulant ?

Les réponses viendront – ou ne viendront pas – au fil des rencontres et des péripéties.

L’écrivain

Bruxellois. Peintre, graveur et infatigable voyageur, Olivier Kerr publie depuis trente ans des articles culturels dans divers médias et sous divers pseudonymes. La fatigue du métal est son premier roman.

Editions M.E.O. à Bruxelles

232 pages

Prix : 20€

ISBN: 978-2-8070-0398-9 (livre imprimé) – 978-2-8070-3996 (PDF) – 978-2-8070-0400-9 (Epub)

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires