Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Dans un entretien avec La Meuse, l’ancien directeur du CHU, devenu le patron de la FN Herstal, a mis en évidence le volet “sécurité” de la fabrique d’armes liégeoise beaucoup critiquée parce que l’on retrouve ses engins de mort dans des confits comme au Yémen (où la population civile est la première victime) mais aussi dans des contextes meurtriers d’organisations criminelles de par le monde.

Il y a aussi tout ce qui touche au non létal ou au less létal” a souligné Julien Compère, rappelant que la FN équipe certaines forces de police. Celle de Liège est d’ailleurs équipée en “armes locales” produites en bord de Meuse. Le CEO a annoncé que la filiale FN America venait tout juste de signer un gros contrat pour doter -au mois de février- la police de Los Angeles de son pistolet FN 509 MRD-LE. En 2011, le modèle d’arme de poing proposé avait été recalé par la police fédérale belge dans le cadre du marché public qui avait été lancé.