La France a repris sa place traditionnelle dans le cœur des Belges

Cet été, les Belges ont retrouvé en nombre le chemin de l’Hexagone. A tel point que beaucoup de régions, qui auraient pu craindre un repli par rapport aux autres années, ont parfois connu une augmentation appréciable de la clientèle noir jaune rouge. Ainsi, le Puy du Fou a connu une progression de 24% du chiffre d’affaires lié à la clientèle belge, le Vaucluse a reçu 12% de Belges en plus cet été et en Vallée du Loir, les visiteurs belges représentent désormais la première nationalité étrangère.

Malgré la pandémie et la crise sanitaire que nous connaissons, l’Hexagone reste une destination de vacances très prisée. Traditionnellement la première destination des Belges, la France affiche un bilan estival inespéré et même souvent meilleur que l’année précédente. Un résultat qui est en partie la conséquence des restrictions de voyage mais qui confirme surtout l’attrait intarissable qu’exerce notre voisin sur nos envies de vacances.

Vaucluse : si proche des Belges
Le Sud de la France reste l’une des régions préférées des Belges. En Vaucluse, ils représentent carrément la première clientèle étrangère ! Et s’ils constituent économiquement un marché essentiel pour le département, c’est aussi la clientèle préférée des Vauclusiens, qui se sentent tellement proches des Belges et de leur caractère joyeux et chaleureux. Entre le 15 juin et le 14 août 2020, la destination a connu une progression de 12% de voyageurs belges par rapport à la même période de l’année précédente.
Puy du Fou : irrésistible ascension
Ce fut le cas notamment au Puy du Fou qui a enregistré une fulgurante progression de son chiffre d’affaires liée à la clientèle belge. Soit un gain de 24% en juillet en regard du même mois de l’année précédente. Août a confirmé la tendance avec une augmentation de 16% d’arrivées de clients belges. Epoustouflant, magique, unique, le Puy du Fou et ses spectacles sont en effet un puissant moteur d’attraction. Un séjour ici reste gravé à jamais dans les mémoires.
Vallée du Loir : les Belges au top !
L’Ouest de la France a lui aussi attiré de nombreux compatriotes, de la Bretagne à la Vendée/Loire-Atlantique. Si les côtes représentent de solides pôles d’attraction, le succès fut également au rendez-vous dans des régions habituellement moins fréquentées telles que la Vallée du Loir. Une splendide contrée si proche et si semblable à la Loire mais qui ne connaît pas la congestion que l’on peut vivre plus au sud. Si en juillet et en août, la clientèle y fut à 95% française, la Vallée du Loir a reçu entre le 1er juin et la fin du mois d’août quasiment autant de Belges que les autres années. En revanche, si l’an dernier, la clientèle belge représentait environ 15,6 % de la clientèle étrangère, cette année, elle constituait plus de 30% de la clientèle étrangère d’habitude majoritairement britannique.