Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

La guerre de vingt ans
Djihadisme et contre-terrorisme au XXIe siècle
Marc Hacker et Elie Tenenbaurn
Vingt ans après l’attentat du 11 septembre 2001, dix ans après la mort de Ben Laden, l’heure du bilan à sonner Un livre référence sur le terrorisme dans le monde et les stratégies mises en place pour le contrer.
Vingt ans, déjà, que les tours du World Trade Center se sont effondrées. Quelques jours après le 11 septembre 2001, le Président des États-Unis, George W. Bush, a déclaré l’entrée de son pays dans une guerre globale contre le terrorisme. Qui aurait pu croire que deux décennies plus tard, ce conflit se poursuivrait, sans issue en vue ? Des déserts du Sahel aux plaines de Mésopotamie, des montagnes afghanes à la jungle des Philippines, Washington et ses alliés continuent d’affronter la mouvance djihadiste. La menace n’est pas cantonnée à ces contrées lointaines : des terroristes frappent régulièrement au coeur des villes occidentales. Al-Qaïda fait preuve d’une résilience remarquable et de nouveaux groupes, comme l’État islamique, ont fait leur apparition. La chute du « califat » syro- itaki-œn de Daen hé-signe pas la fin de cette organisation et encore moins du djihadisme. Le monde compterait aujourd’hui entre 100 000 et 200 000 djihadistes, soit deux à trois fois plus qu’en 2001. Ce constat décourageant d’une guerre sans fin interroge : qu’avons-nous fait de ces vingt ans ? En dépit des dizaines de milliers de vies humaines perdues et des centaines de milliards de dollars dépensés dans la lutte contre le terrorisme, pourquoi la menace est-elle encore si élevée ? Un bilan de ces deux décennies de guerre s’impose, ce qui implique d’analyser l’évolution du terrorisme, les mesures prises pour y faire face et surtout la chaîne d’actions et de réactions ayant conduit à l’impasse actuelle.