La Haute Ecole Léonard de Vinci va se doter d’un nouveau #campus

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

La Haute Ecole Léonard de Vinci va se doter d’un nouveau #campus

A Woluwe-Saint-Lambert, la Haute Ecole Léonard de Vinci va se doter d’un nouveau campus. Dietmar Feichtinger Architects et LOW Architecten, en collaboration avec VK Architects & Engineers, ont traduit le programme complexe en un volume linéaire compact qui respecte l’orientation des bâtiments environnants. Le grand escalier et les nombreuses fenêtres confèrent au bâtiment un caractère public, qui est encore renforcé par l’esplanade où un centre d’apprentissage ouvert invite à la rencontre et à l’échange.

En plus des espaces d’apprentissage ouverts, le nouveau campus comprend un atrium, un foyer, un auditorium et une bibliothèque. Le bâtiment compte cinq étages, dont deux souterrains où sont regroupés les auditoriums. Au centre de la conception, on trouve un atrium allongé qui relie les principaux espaces publics tels que le foyer, l’auditorium et la bibliothèque, au moyen d’escaliers et de terrasses généreux. Le long de cette route verticale, on trouve une variété d’espaces d’apprentissage ouverts qui favorisent l’échange d’idées et l’innovation.

Bâtiment rationnel

Le nouveau campus est un bâtiment rationnel avec une organisation claire et affirmée. Les espaces destinés à l’enseignement théorique et les classes multidisciplinaires sont logés dans l’aile Ouest, tandis que l’aile Est est réservée aux lieux de rencontre, aux espaces de travail informels et aux salles de classe axées sur la pratique. Le cœur du bâtiment abrite les cours concernant le secteur de la santé.

Le budget de ce projet, très limité, a représenté un défi majeur pour les concepteurs, au vu des grandes ambitions du maitre d’ouvrage pour le campus. L’équipe de conception a donc imaginé des espaces avec des matériaux limités mais de qualité et des murs mobiles et flexibles.

Transparence

Le grand escalier et les façades transparentes confèrent au campus un caractère public. Ces dernières sont constituées de verre avec des menuiseries en aluminium blanc. En outre, les façades des cages d’escalier seront recouvertes de métal déployé transparent, ce qui permettra de différencier élégamment les zones publiques et privées du campus.

Le jour, une grande quantité de lumière pénètre dans le bâtiment et la nuit, le voisinage est éclairé par le campus. En ce sens, le projet renforce également la transparence vis-à-vis du quartier. Le socle du bâtiment est également accessible au public.

Toitures vertes

Le campus sera également doté de toitures vertes. Celles-ci permettront de collecter l’eau de pluie et de la stocker avant qu’elle ne soit rejetée dans les égouts. Une partie de l’eau récoltée sera utilisée pour les toilettes, par exemple. De plus, les toitures vertes permettent d’accroître la biodiversité dans la ville et un potager collectif est également prévu.

Source: LOW architecten