La ministre Zakia Khattabi salue la nouvelle approche sûre et durable de la stratégie des produits chimiques de l’UE


La Ministre de l’Environnement Zakia Khattabi se réjouit de l’adoption d’une nouvelle stratégie européenne en matière de produits chimiques. Faisant écho à l’accord du gouvernement, cette stratégie répond aux enjeux liés à la protection de l’environnement et de la santé humaine, notamment celle des groupes vulnérables de notre population. La Ministre saisit l’opportunité de cette importante et ambitieuse orientation pour amorcer une transition juste vers une chimie durable, verte et neutre sur le plan climatique et assurant l’adaptation de notre industrie chimique.

Lors de la rencontre des ministres européens de l’Environnement de ce jeudi 18 mars, la Présidence portugaise du Conseil de l’UE a informé les états-membres de l’adoption des conclusions de la stratégie pour la durabilité des produits chimiques. Cette nouvelle stratégie s’inscrit dans l’ambition zéro pollution de l’UE, pour un environnement exempt de substances toxiques et poursuit un double objectif : mieux protéger les citoyens et l’environnement contre les substances chimiques les plus dangereuses tout en veillant à stimuler l’innovation et la compétitivité de nos industries chimiques, « comme un écho de l’engagement pris dans notre accord de majorité d’adopter une attitude ambitieuse en matière de produits chimiques », souligne la Ministre.

« La chimie est un secteur important pour nos sociétés, cependant de nombreuses substances chimiques produites dans l’UE sont encore dangereuses pour la santé humaine et l’environnement. Le coût de l’inaction lié à l’exposition aux produits chimiques peut avoir un coût substantiel pour la société et pour les générations futures », précise la Ministre.

 

Elle ajoute : « Je me réjouis que certaines de mes priorités aient été intégrées aux conclusions finales en vue d’atteindre un niveau élevé de protection de l’environnement et de la santé humaine, notamment en ce qui concerne la protection des groupes vulnérables de notre population».

La transition vers une chimie durable, verte et juste est intrinsèquement liée aux enjeux de l’économie circulaire et de la biodiversité. A cet égard, l’approche soutenue par l’ensemble des Etats membres est la production et l’utilisation de produits chimiques sûrs et durables dès la conception pour des cycles de matériaux sûrs et durables.

Et la Ministre de conclure  : « Compte tenu des conséquences potentiellement dramatiques de la crise sanitaire actuelle, il ne s’agira pas de ralentir la reprise économique, mais au contraire de l’accompagner dans un processus d’adaptation et de transition vers une économie verte et durable. L’UE, en tant que rôle moteur dans la promotion des plus hauts standards environnementaux, de santé et de respects des normes éthiques devra également veiller à garantir que les règles applicables aux produits du marché intérieur le soient également aux produits importés et exportés ».

RECOMMANDÉ POUR VOUS