LA OU JE NE VOULAIS PAS ALLER

LA OU JE NE VOULAIS PAS ELLER de Marie Dominique Cabanel
De l’anorexie à la faim de vivre
Je mange tranquillement ma clémentine. En entier. L’idée même de manger une clémentine en entier paraît sûrement absurde. Pourtant, j’ai jeté des demi-clémentines. J’en ai caché des quartiers dans mes poches. Sans pouvoir faire autrement.
Dans quelle prison faut-il se trouver pour se sentir menacée et dérangée par une demi-clémentine ?
Cette prison mentale de l’anorexie et de la boulimie l’a envahie pendant dix ans. Elle raconte son parcours, dans l’horreur du gouffre, de la vase et de la boue, avec lucidité et finesse. De là va surgir l’inattendu : des profondeurs, un chemin intérieur se dessine, la portant là où elle ne voulait pas aller, vers la Vie dans toutes ses dimensions, physique, psychique et spirituelle.
Editions Nouvelle Cité