Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

La SAU lance une étude sur la reconversion de la caserne de l’État-Major des pompiers bruxellois



La Société d’Aménagement Urbain (SAU) a été chargée par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d’étudier les possibilités de reconversion de l’actuelle caserne centrale des pompiers bruxellois, située au n°11-15 avenue de l’Héliport à Bruxelles. Cette mission a été confiée à la SAU dans le cadre d’une décision du Gouvernement du 7 mai 2020 relative à la construction d’une nouvelle caserne pour l’État-Major du Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente (SIAMU). Le déménagement prévu à moyen terme de l’État-Major des pompiers sur le site du Port Business Park (anciennement TACT), voisin de Tour et Taxis, annoncé ce mercredi par le Gouvernement bruxellois aura en effet pour conséquence de libérer un vaste site bâti entre l’avenue de l’Héliport et la rue du Frontispice, sur le territoire de la Ville de Bruxelles. Situé à l’articulation entre le territoire du canal et le quartier « Manhattan » qui jouxte la gare du Nord, ce site peut jouer un rôle conséquent dans la transition en cours de cette portion de ville. La SAU a par ailleurs été chargée par le gouvernement régional d’assurer la maîtrise d’ouvrage déléguée de la future implantation du SIAMU sur le site du Port Business Park.

La caserne de l’Héliport couvre une surface d’environ 0,8 hectare et compte une superficie bâtie d’environ 26.500 m². Le Gouvernement bruxellois souhaite que la SAU étudie les possibilités programmatiques, spatiales, économiques et environnementales de cet ensemble dans l’objectif de mener sa transition dans le cadre du référentiel « Be Sustainable » élaboré par Bruxelles Environnement. La SAU lance à cette fin un marché public de services pour réaliser l’étude correspondante.

La recherche des candidats auteurs de projet passe par la publication d’un Appel à Manifestation d’Intérêt par le Maître Architecte régional. Cet appel a pour objectif de sélectionner 3 à 5 équipes pluridisciplinaires qui seront ensuite invitées à remettre une offre pour ce marché.

Les compétences recherchées sont les suivantes :
– architecture – urbanisme – recherche par le projet (à l’échelle du projet d’architecture) ;
– analyse historique et patrimoniale du bâti d’après-guerre ;
– programmation urbaine ;
– économie circulaire ;
– économie de projet (analyse financière) ;
– évaluation technique.

La date limite de dépôt des demandes de participation est fixée au 6 janvier 2021.

L’Appel à Manifestations d’Intérêt est disponible sur le site bma.brussels.