L’Agence belge de développement et le SPF Mobilité vont collaborer

L’Agence belge de développement Enabel et le Service public fédéral Mobilité ont signé un accord de coopération qui devrait permettre aux deux organisations de mettre en commun et d’échanger l’expertise nécessaire pour leurs activités menées dans le cadre de la coopération internationale

Le SPF Mobilité est le point de référence en Belgique en matière de conseils et d’informations sur la mobilité et les transports, et ce, aussi bien sur la route et sur l’eau que par rail et dans les airs. Pour sa part, Enabel a proposé une collaboration sur un certain nombre de projets dans le domaine du transport maritime.

Jean Van Wetter, Directeur général d’Enabel, n’y voit que des avantages. « Enabel a déjà conclu des dizaines de partenariats avec des services publics belges. Le SPF Mobilité offre une expertise particulière qu’Enabel pourra mettre à profit pour renforcer les organismes publics dans les pays partenaires, et ce, dans des domaines aussi diversifiés que le développement urbain, la protection de l’environnement, la sécurité et la bonne gouvernance. »

Emmanuelle Vandamme, Présidente du SPF Mobilité et Transports : « Le monde est confronté à de nombreux défis qui nécessitent une approche commune. Une collaboration offre donc une valeur ajoutée mutuelle. Notre SPF peut non seulement partager son expertise avec les pays en développement, mais peut également bénéficier du soutien d’Enabel au niveau international, plus spécifiquement en Afrique. »

Le partenariat sera directement mis en œuvre à des fins de coopération au Bénin, le port de Cotonou étant en effet l’un des principaux ports d’Afrique de l’Ouest. Dans ce pays, Enabel collabore avec le ministère béninois des Infrastructures et des Transports à la modernisation du port en vue d’accroître sa compétitivité et ses performances. L’objectif est d’améliorer la position concurrentielle du port en facilitant les investissements et en soutenant les différents acteurs portuaires dans leur travail, et ce, dans le respect de l’environnement.

« Le port de Cotonou est le véritable poumon économique du Bénin. Pour son développement il est important pour nous de pouvoir faire appel à un accompagnement spécialisé pour renforcer notre administration maritime qui doit mettre en œuvre les dispositions de nombreuses conventions internationales maritimes, » souligne Urbain Tchiakpe, secrétaire général adjoint du Ministère béninois des Infrastructures et des Transports.

Situé dans le golfe de Guinée, le Bénin connaît pour l’heure de nombreux épisodes de piraterie. La Direction générale Navigation du SPF Mobilité partagera ses connaissances en matière de sécurité maritime afin d’améliorer cette situation.

RECOMMANDÉ POUR VOUS