Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Depuis le mois de juin à Bruxelles, Phenix a sauvé 75.000 repas qui auraient été jetés à la poubelle. L’application contre le gaspillage alimentaire épargne 127.000kg de CO2, soit l’équivalent de 1270 vols de Bruxelles à New York. Cette année, Phenix a pour objectif de sauver au moins 100.000 repas de la poubelle dans la capitale.

En juin de l’année passée, Phenix s’est installé à Bruxelles. Grâce à cette application contre le gaspillage alimentaire, les consommateurs peuvent acheter les invendus des supermarchés locaux, restaurants, épiceries, boulangeries, … à prix réduits. De cette façon, 75.000 repas ont été sauvés dans la capitale depuis juin 2021.

“Avec notre application, nous ne souhaitons pas seulement lutter contre le gaspillage alimentaire, nous voulons aussi accroître le pouvoir d’achat des consommateurs. L’application a clairement du succès, avec déjà 35.000 utilisateurs Phenix à Bruxelles,” selon Amaury Le Mintier, Country Manager Phenix Belgique.

Dans l’application Phenix, les consommateurs peuvent filtrer les commerçants selon leurs propres besoins, comme par exemple vegan, halal ou bio. Ils peuvent aussi collecter des points afin de recevoir des réductions supplémentaires. De plus, les utilisateurs de l’application peuvent voir l’argent qu’ils ont économisé, et aussi la quantité d’émissions de CO2 qu’ils ont évité. Ensemble, les 75.000 repas sauvés ont donc évité l’émission de 127.000kg de CO2.

Objectif : 100.000 repas sauvés avant la fin de l’année 2022

Aujourd’hui, plus de 300 magasins bruxellois proposent leurs invendus sur l’application Phenix. L’un des plus convaincus utilisateurs est Christophe Doseray, de la Boulangerie des Tanneurs à Bruxelles: “Grâce à l’application Phenix, nous avons pu sauver au moins 500 repas. Ainsi, nous ne perdons pas d’argent, et ne devons rien jeter. À côté de ça, cela nous apporte de nouveaux clients. Souvent, les utilisateurs de l’application qui sauvent des paniers chez nous ne connaissent pas notre boulangerie ou nos produits. Après être venus une première fois, ils reviennent toujours ! L’application est donc parfaite pour nous, d’autant plus qu’elle est très facile et rapide à utiliser, et peu chère !”

Cette année, Phenix veut rassembler les commerçants et les consommateurs dans encore plus de villes belges, et grandir dans Bruxelles. “4 Belges sur 5 trouvent que le gaspillage alimentaire est un gros problème aujourd’hui. Nous voulons les aider à y remédier et avons pour but cette année d’économiser au moins 100.000 repas dans la capitale,” conclut Valérie Gorreux.

A propos de Phenix

Phenix, l’application contre le gaspillage alimentaire, a été lancée en France en janvier 2019, et en Belgique en juin 2021, avec comme point de départ la ville de Bruxelles. Depuis le début, l’application compte presque 3 millions d’utilisateurs et presque 15.000 partenaires. La société, avec son siège en France, compte 250 collaborateurs en Europe. Phenix dispose des certificats ESUS (Entreprises Solidaire d’Utilité Sociale) et B-Corp. L’organisation est connectée au réseau Tech for Good.